Les bienfaits de l’ostéopathie crânienne

osteopathie-crânienne-1

les-bienfaits-de-l-osteopathie-cranienneOn sait  que l’ostéopathie a démontré son efficacité contre le mal de dos. Mais, on méconnaît qu’elle s’intéresse au crâne et à ses structures. Efficace contre les acouphènes et les migraines, les bienfaits de l’ostéopathie s’étendent au-delà de la sphère strictement crânienne. En effet, elle concerne aussi les pathologies des troubles digestifs et des douleurs articulaires. Focus sur son application et ses bienfaits !

L’anatomie du crâne

anatomie-du-crâne

Faisons un bref rappel anatomique du crâne. Le crâne est composé de 22 os, tous reliés entre eux par des sutures. Ces dernières sont des zones de liaisons comportant des vaisseaux, des nerfs, et des tissus élastiques. Cependant, ces sutures ont tendance à s’ossifier avec la croissance.

Par ailleurs, il faut noter une particularité anatomique, la présence de la dure-mère dans le crâne. Cette dernière est un tissu fibreux qui est solidement attaché à l’intérieur du crâne. Elle tapisse le canal vertébral et se prolonge jusqu’au sacrum. La dure-mère fait partie des méninges.

Il faut rappeler que tout ce qui est vécu par notre corps dont la maladie ou l’accident va se répercuter sur la structure des os du crâne. D’ailleurs, la réciprocité est aussi vraie.

Pourquoi ? Parce que nos muscles, nos articulations, nos viscères et nos os sont enveloppés par des « fascias ». En effet, les fascias  forment un réseau aux mailles serrées qui enveloppe et traverse tous les muscles, les os, les organes.

Ostéopathie crânienne : de quoi s’agit-il ?

osteopathie-crânienne-de-quoi-sagit-il

L’ostéopathie crânienne s’intéresse plus particulièrement à une zone comprenant le crâne, la colonne vertébrale et le sacrum. L’ostéopathie crânienne se base sur le principe de la mobilité des pièces osseuses du crâne. Elle va aussi s’appuyer sur la dure-mère spinale qui relie la base du crâne au sacrum.

On comprend ainsi mieux la manière dont le crâne influence le reste du corps. A titre d’exemple, on voit  comment un déséquilibre au niveau de la mâchoire peut entraîner des douleurs dorsales. De même, on mesure comment une chute peut être à l’origine de douleurs cervicales.

La méthode de l’ostéopathie crânienne agit aussi, directement ou indirectement sur les différentes parties du système nerveux du corps.

Ainsi, elle va contribuer à retrouver un certain équilibre et plus d’harmonie du système nerveux sympathique et parasympathique.

Quelles sont les indications d’une consultation en ostéopathie crânienne?

indications-osteopathie-crânienne

Les motifs de consultation sont multiples et parfois surprenants dans le fait qu’ils relèvent d’un traitement ostéopathique crânien.

Il faut citer les migraines, les céphalées, les troubles de la sphère ORL, le bruxisme, les douleurs cervicales, dorsales et lombaires, le trouble postural. Il faut ajouter à cette liste les vertiges, certains troubles viscéraux, les douleurs articulaires, les acouphènes et les troubles visuels.

 

Ostéopathie crânienne : quels sont ses bienfaits ?

ostéopathie-crânienne-quels-sont-les-bienfaits

L’ostéopathie crânienne est particulièrement indiquée  pour les bébés qui ont subi des contraintes importantes lors de l’accouchement.

En effet, des troubles de la sphère crânienne peuvent résulter d’une utilisation des forceps lors de la naissance. Ce qui a pour effet d’augmenter la pression sur certaines zones et sur les sutures. Par ailleurs, la cause des troubles peut être due à une mauvaise position du bébé in utero.

De manière générale, il est recommandé de consulter un ostéopathe après chaque naissance en guise de prévention.

Dans un autre domaine concernant celui des pathologies, l’ostéopathie crânienne peut accompagner efficacement le traitement d’un patient ceci, en parallèle avec une prise en charge médicale classique.

Ceci est particulièrement vrai pour la Névralgie des nerfs crâniens (faciale, du trijumeau), sinusites, problèmes dentaires et orthodontiques, troubles ORL, déformations crâniennes, troubles de la déglutition, de la succion, maux de tête, migraines…

Il faut signaler que pour les femmes enceintes des précautions doivent être prises. Ainsi, la consultation ostéopathique n’est conseillée qu’à la fin du premier trimestre de grossesse. Par ailleurs, l’ ostéopathe se gardera d’utiliser certaines techniques qui stimulent trop le système nerveux de la femme enceinte.

Comment se déroule la consultation ?

ostéopathie-crânienne-comment-se-déroule-la-consultation

Lors de la première consultation, notre ostéopathe à Paris et île de France va établir un diagnostic du patient à partir des informations que ce dernier lui livre et d’un examen palpatoire.

Le patient va expliquer ses symptômes au praticien qui l’interrogera également sur ses antécédents.

La sphère crânienne est un passage obligé lors de la consultation. Le praticien va d’abord traiter l’endroit de la douleur avant de faire le tour des autres sphères.

Durant la séance, notre ostéo  à domicile et cabinet va passer du temps au niveau du crâne, des tissus et observer les réactions du corps en demeurant attentif au ressenti du patient.

La séance dure, selon les cas de 30 à 45 minutes.  Le nombre de séances dépend du motif de la consultation et des patients. A titre d’exemple, une à deux séances peuvent suffire pour régler un problème de bruxisme.

Si le trouble est situé au niveau des muscles manducateurs, il s’agira, pour l’ostéopathe d’améliorer la qualité musculaire.

Si les troubles sont plutôt d’ordre articulaire, l’ostéopathe pourra travailler en collaboration avec un occlusodontiste.

Nos ostéos à domicile ou en cabinet à votre service !

OSTEOPATHE-PARIS

Si vous souffrez de troubles traités par l’ostéopathie crânienne (migraines, céphalées, troubles de la sphère ORL, bruxisme douleurs cervicales, dorsales, lombaires, vertiges…) n’hésitez pas à contacter nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à Paris et île de France.

Nos thérapeutes sont à votre service pour vous prodiguer les soins nécessaires. Ainsi, ce traitement ostéopathique va vous permettre de  reprendre une vie régulière et équilibrée.

Les bienfaits de l’ostéopathie viscérale

osteopathie-viscerale-en-cas-de-troubles-digestifs

L’ostéopathie est réduite très souvent à la seule mobilisation des os et des articulations. C’est à tort. Ses principes peuvent aussi s’appliquer aux tissus mous. C’est ainsi que l’ostéopathie viscérale se propose de traiter un éventail très large de pathologies digestives : reflux gastro œsophagien, constipation, reflux, syndrome de l’intestin irritable…Zoom sur son application et ses bienfaits !

 

Qu’est-ce-que les viscères?

visceres

Les viscères désignent principalement les organes qui remplissent les cavités thoraciques, abdominales et pelviennes. Il s’agit du foie, de l’estomac, du cœur, des intestins, des reins, de la vessie, etc.

L’ostéopathie viscérale considère que les organes peuvent accumuler des tensions. De plus, ces organes peuvent souffrir de restrictions dans leur mouvement et dans leur interaction avec les nombreux tissus qui les entourent. Alors, ils peuvent être gênés ou irrités.
En effet, le système digestif est un muscle « lisse ». Aussi, il peut subir des troubles musculaires.

Par ailleurs, l’ostéopathie considère chaque patient dans sa globalité.

C’est pour cette raison que nous devons être attentifs aux signaux que le corps nous envoie. Lorsque des tensions touchent un viscère, on peut ressentir une douleur par exemple sur la colonne vertébrale.
Et inversement, un petit blocage vertébral peut provoquer des perturbations sur nos viscères !

Autre exemple, une constipation peut tout aussi bien entraîner des douleurs au niveau des lombaires, comme elle peut être la conséquence d’un manque de mobilité de votre colonne vertébrale.

Notre cerveau influence aussi profondément les viscères. Les stress physiques et psycho émotionnels sont donc susceptibles de créer des tensions chez les différents organes de notre organisme.

 

La relation entre les organes et les viscères

la-relation-entre-les-organes-et-les-visceres

Les organes et viscères de la cavité abdominale sont naturellement liés et donnent le concept « d’articulation viscérale » de part des surfaces de glissement et des systèmes d’attaches.  Nous allons voir ce qu’il en est pour les organes de la cavité pelvienne et ceux de la cavité abdominale.

-Les organes de la cavité pelvienne comprennent la vessie, l’utérus et les ovaires, chez la femme, ou la prostate chez l’homme. Ils s’appuient directement au fond du bassin. Ainsi,  s’ils sont mal positionnés, ils peuvent comprimer les nerfs et les vaisseaux sanguins rejoignant les membres inférieurs.

C’est pourquoi suite à un accouchement, il est fréquent que les organes pelviens de la femme se retrouvent « aspirés » vers le bas (on parle alors de « ptose »). Ce qui conduit à de désagréables manifestations comme les fuites urinaires, les douleurs lors de relations sexuelles, les hémorroïdes, etc.

-Les organes de la cavité abdominale: comprennent les reins, les glandes surrénales, les intestins, le côlon, le foie, la vésicule biliaire, l’estomac, la rate et le pancréas. Ils entretiennent un rapport étroit avec le caisson abdominal qui les confine. Comme les intestins sont particulièrement vulnérables au stress chronique et au manque de repos, il est connu qu’on peut être constipé en situation de stress aigu ou chronique.

Ostéopathie viscérale: de quoi s’agit-il?

osteopathie-viscerale

L’ostéopathie viscérale intervient sur les organes, les viscères (estomac, intestin grêle…), mais également les membranes en rapport avec les muscles et viscères du corps humain: les fasciae.

Pour être précis, nous devrions plus parler de techniques ostéopathiques viscérales et non pas d’ostéopathie viscérale. En fonction des pathologies, différentes techniques peuvent être utilisées. L’ostéopathie viscérale fait partie intégrante d’une des techniques à disposition du thérapeute. Ce type d’ostéopathie mêle des techniques manuelles ayant un impact sur les viscères.

Cette méthode agit sur les organes thoraciques et digestifs, notamment pour permettre de retrouver un bon fonctionnement général de l’organisme.

En effet, trois zones concernent l’ostéopathe dans le domaine de l’ostéopathie viscérale :

le thorax qui renferme le cœur, les poumons et la gaine viscérale du cou ;

l’abdomen : dans lequel se trouvent les organes digestifs et les reins ;

le petit bassin : dans lequel on retrouve la majeure partie du système uro-génital.

Ces trois régions doivent impérativement fonctionner correctement pour éviter tous les troubles digestifs et toutes les tensions. En effet, ces dernières peuvent se répercuter dans tout l’organisme, partie inférieure et supérieure du corps.

 

Ostéopathie viscérale: que fait l’ostéopathe ?

osteopathie-viscerale-que-fait-losteopathe

L’ostéopathie considère l’individu dans son ensemble. Donc même si vous consultez un ostéopathe pratiquant des techniques viscérales, notre ostéopathe à domicile ou en cabinet va procéder ainsi.

Dans la grande majorité des cas, il va mêler l’ostéopathie viscérale, l’ostéopathie structurelle, l’ostéopathie fasciale et l’ostéopathie crânienne.

L’ostéopathe devra donc, comme toujours, établir un diagnostic en se référant d’une part à une anamnèse, d’autre part à ce qu’il perçoit dans l’auscultation du patient.

En fonction des éléments recueillis, il choisira d’avoir une action qui portera sur le  rééquilibrage des liens viscéraux pour permettre un bon fonctionnement des organes par rapport à leur point d’attache. Ou sur la correction de la mobilité par rapport au diaphragme et aux autres viscères. Soit, la relance du fonctionnement intrinsèque de l’organe. Soit, sur les nerfs et les organes qu’ils innervent via les vertèbres.

Par exemple, une intervention sur le ventre peut aussi améliorer des problèmes respiratoires comme l’asthme et certaines lombalgies. Tout simplement parce que les viscères sont en relation avec le diaphragme, le principal muscle de la respiration, et qu’ils sont attachés par des ligaments à la colonne vertébrale.

Il n’existe aucune contre-indication pour cette méthode sauf en cas de douleur aiguë, intense,  de vomissements etc.  Bref, d’une évolution récente et inhabituelle signalant un trouble organique. Dans ce cas, il faut aller consulter un médecin.

Après plusieurs séances, les douleurs vont s’atténuer peu à peu et le patient va pouvoir retrouver un équilibre et un bien-être.

Nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à votre service !

N’hésitez pas à contacter nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à Paris et île de France, en cas de troubles digestifs. Nos praticiens sont à votre service pour vous prodiguer les soins nécessaires qui vont vous soulager et vous permettre de reprendre une vie régulière et équilibrée.

 

 

La sinusite : comment l’ostéopathie peut la traiter ?

sinusite-et-osteopathie

L’ostéopathie, une méthode de soin efficace pour prévenir et traiter les maux de la sinusite.

sinusite

La sinusite est une affection qui se manifeste lors de simples rhumes ou de changements de saisons. Elle touche 10 % à 15 % de la population, adultes comme enfants. Mais, elle peut revêtir une forme aiguë et devenir chronique. Cette dernière est alors invalidante. L’ostéopathie offre de bonnes solutions naturelles en prévention et en traitement de la sinusite.  Zoom sur la sinusite et sa prise en charge !

Qu’est-ce-que la sinusite?

sinusite-quest-ce-que-cest

On parle de sinusite quand les sinus sont infectés. Les sinus se trouvent en arrière des fosses nasales. Il existe différents types de sinusites :

– frontale : qui touche  les sinus frontaux au-dessus des sourcils.

– maxillaire : qui se situe sous les orbites.

-chronique : lorsque la sinusite n’est pas correctement soignée et perdure.

La sinusite peut être d’origine dentaire, allergique et peut donner suite à une infection virale, bactérienne ou fongique. Les formes les plus sévères de sinusites sont celles aiguës et chroniques.

-la sinusite aiguë : liée à une affection, souvent virale, aiguë des voies aériennes supérieures (par exemple un rhume). D’autres causes peuvent en être à l’origine : une infection bactérienne ou fongique, des allergies, un abcès dentaire se propageant aux sinus et des polypes nasaux. Ce peut être aussi la pollution atmosphérique.

-la sinusite chronique: elle devient chronique lorsqu’elle persiste au-delà de 12 semaines. Si la sinusite aiguë ne répond pas aux traitements habituels ou si elle n’est pas soignée, elle risque d’évoluer vers une sinusite chronique.

Le plus souvent, cette dernière est due à des allergies. Il peut s’agir d’allergies aux animaux familiers, aux acariens, au pollen et aux champignons. De plus, d’autres substances peuvent provoquer une inflammation des parois du nez et des sinus.

La sinusite : quels sont les symptômes ?

sinusite-quels-sont-les-symptomes

Les symptômes de sinusite aigue ou chronique sont les mêmes. On retrouve des douleurs et une sensation de pression au visage, des maux de tête, parfois une fièvre légère et un malaise général. De plus, on constate souvent une diminution ou perte d’odorat, une mauvaise haleine, parfois une toux grasse (les sécrétions peuvent se retrouver dans la gorge). Par ailleurs, les douleurs s’intensifient lorsque l’on penche la tête vers le bas et lors des écoulements plus ou moins purulents. D’autres douleurs peuvent apparaître selon la localisation de la sinusite :

-Aux dents (sinusite maxillaire)

-A la base du crâne (sinusite sphénoïdale)

-A l’arrière des yeux ou d’un seul œil ou entre les yeux. Peut apparaître alors un aspect purulent dans le coin interne de l’œil plus ou moins prononcé ou même discret (sinusite ethmoïdale).

Quelles sont les causes de la sinusite?

sinusites-causes

Il existe plusieurs causes à l’apparition d’une sinusite.

On peut développer une sinusite d’emblée ou  suite à une infection virale ou bactérienne. Elle peut être aussi une complication chronique de certaines inflammations naso-pharyngées. C’est le cas d’un rhume répétitif,  d’une exposition à des agents polluants et à la fumée de cigarette.

Autres causes, un abcès dentaire qui n’a pas été soigné.

Enfin, la présence de polypes dans le nez ou une malformation des ouvertures des sinus vers le nez sont des facteurs propices à la sinusite.

Par ailleurs, les allergies peuvent donner des sinusites aiguës, voire chroniques.

Peut-on prévenir la sinusite ?

peut-on-prevenir-la-sinusite

Les sinusites, qu’elles soient hivernales ou printanières, épisodiques ou chroniques, peuvent être évitées. Soit par des mesures de prévention naturelle ou sur prescription médicale.

Pour les sinusites allergiques, un programme alimentaire adapté peut être nécessaire.

La sinusite : comment l’ostéopathie peut la traiter ?

sinusite-comment-losteopathie-peut-vous-aider

Il est important de rappeler qu’il faut établir un diagnostic précis afin de déterminer la nature de la sinusite et par voie de conséquence son traitement.

Notre ostéopathe à domicile ou en cabinet interviendra en complément de la médecine traditionnelle soit en prévention, soit dans le traitement.

Ainsi, dans ce cadre, il va établir son diagnostic avec l’aide du patient pour s’assurer de la nature, de la localisation et de la genèse de la sinusite.

bilan-cranien-complet

Par conséquent, à l’aide de tests précis et adaptés, le thérapeute va effectuer un bilan crânien complet. Il portera surtout son attention sur les os suivants : le frontal, le zygomatique, le maxillaire, l’ethmoïde et le temporal.

Puis, il va pouvoir se fixer ses objectifs ostéopathiques : réduire la congestion faciale, soulager les douleurs locales et à distance et stimuler le système immunitaire. Ensuite, il va optimiser le système de drainage des sinus afin de réduire les prises médicamenteuses et les récidives.

Ainsi, notre ostéopathe à Paris & dans toute l’île de France va rendre la mobilité physiologique des os du crâne et du visage en lien avec les sinus.  Par conséquent, il va faire en sorte que le système de drainage des sinus soit optimisé. Au final, la sinusite va diminuer voire disparaître. A long terme, le traitement ostéopathique va permettre de diminuer notablement les récidives de sinusite et empêcher une chronicité. Ainsi, il va réduire la consommation médicamenteuse.

Enfin, les effets du traitement ostéopathique sont divers en fonction des patients. Chez certains, l’amélioration est immédiate. Après une séance, d’autres ressentent la douleur de façon plus aiguë pendant quelques heures avant d’être soulagés. Les derniers seront soulagés qu’à l’issue de plusieurs séances.

Par ailleurs, et de manière plus générale, ce traitement va renforcer le système immunitaire du patient.

Faites appel à nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à Paris & île de France!

osteo-urgence

Si vous souffrez de sinusite , n’hésitez pas à faire appel à nos ostéopathes à domicile à Paris et île de France au  01 84 25 06 25 ! Notre service vous permet d’être pris en charge en consultation ou en urgence, et ce, même pendant les week-ends. Grâce à leurs techniques, ils seront efficaces tant en prévention qu’en soin !

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils préventifs, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

Arthrose: quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

arthrose-et-osteopathie

L’arthrose est le rhumatisme le plus fréquemment rencontré. Cette pathologie est provoquée par une usure prématurée du cartilage de l’articulation en cause. Considérée à tort comme une maladie de « vieux », elle touche en France  47% des moins de 60 ans et 1 patient sur 3 a moins de 40 ans. Elle se manifeste par une douleur, une raideur des articulations voire une déformation des os. L’ostéopathie va vous aider à réduire les douleurs de manière efficace. Quelles sont les causes? Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ? Zoom sur l’arthrose !

Qu’est-ce que l’arthrose ?

arthrose-quest-ce-que-cest

L’arthrose est une atteinte chronique des articulations entraînant peu à peu la destruction du cartilage.

En effet, les articulations sont soumises à des forces de tension et de compression importantes au cours de la vie. De plus, ce phénomène dégénératif s’accentue avec l’âge, notamment chez les personnes à partir de 45 ans. Il ne faut pas confondre l’arthrose et l’arthrite qui, elle, provoque une dégénérescence osseuse avec inflammation et/ou infection.

L’arthrose, quant à elle, attaque et détruit le cartilage (sans inflammation) puis crée des excroissances osseuses.

On appelle « cartilage » la structure élastique et résistante recouvrant les extrémités osseuses. Ainsi, le cartilage recouvrant l’extrémité des os, participe à la mobilité articulaire avec un minimum de frottements. De cette manière, il protège l’os et permet également d’amortir les pressions exercées par les articulations. En se détériorant, il se crée de petits fragments qui se détachent du cartilage. Par ailleurs, le liquide synovial se modifie. Le cartilage perd alors sa souplesse et son élasticité. Ce qui va créer le phénomène d’arthrose avec son cortège de douleurs.

L’arthrose est une maladie chronique évoluant lentement et insidieusement au cours des années. Elle peut affecter toutes les articulations comme les  vertèbres lombaires et cervicales, les coudes, les mains, les genoux et les hanches.

Arthrose : Comment reconnaître les symptômes ?

arthrose-symptomes

L’arthrose atteint chaque personne de manière différente. Généralement, elle se caractérise par des douleurs chroniques. On constate une impotence fonctionnelle à savoir des immobilisations liées aux douleurs, une raideur et parfois un gonflement de l’articulation concernée.

Dans ce cas, le fonctionnement de l’articulation devient douloureux. Cette dernière s’atténue ensuite au repos. Par ailleurs, l’articulation est très sensible lorsqu’on y applique une pression.

Les changements de température peuvent également représenter des facteurs de déclenchement. La raideur de l’articulation survient surtout le matin au réveil ou après une période d’immobilité nocturne.

Par ailleurs, le début de l’arthrose se manifeste par l’apparition progressive de petites déformations de l’articulation et un commencement d’inflammation.

Arthrose : quelles sont les causes ?

arthrose-causes

Longtemps, les médecins ont considéré l’arthrose comme une simple usure du cartilage, liée au vieillissement de l’articulation. Aujourd’hui, ces derniers reconnaissent que d’autres facteurs favorisent la survenue précoce de l’arthrose, comme :

Des mouvements ou traumatismes répétitifs qui atteignent les hanches ou les genoux. C’est notamment vrai pour les sportifs pratiquant certaines disciplines comme la danse, le vélo, le football, le rugby, le basket, le ski, le rugby, la natation etc.

Certaines professions comme les agriculteurs et ouvriers du bâtiment sont plus exposés que d’autres à l’arthrose de la hanche.

Une surcharge pondérale favorise l’arthrose en raison de l’augmentation des contraintes mécaniques exercées sur l’articulation concernée.

Le manque d’activité physique et une vie trop sédentaire. Ce mode de vie diminue l’irrigation sanguine des muscles et entraîne une modification de l’oxygénation du cartilage.

Certaines prédispositions génétiques peuvent également favoriser son apparition. C’est pourquoi certaines familles sont sujettes à connaître des arthroses nombreuses et précoces.

Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie sur l’arthrose?

arthrose-bienfaits-de-losteopathie

L’ostéopathie ne peut pas faire disparaître l’arthrose. Cependant, elle peut la rendre moins douloureuse. Selon l’OMS, l’efficacité de ses techniques est équivalente à un antalgique de pallier 2 et peut soulager les douleurs liées à l’arthrose.

Tout d’abord, l’ostéopathe va utiliser des techniques de manipulation ou de mobilisation. Le but est de déraidir les articulations et de leur permettre de retrouver un peu plus de souplesse.

Dans le cas de l’arthrose du genou, notre ostéopathe  à Paris et île de France va faire en sorte de « corriger le genou ».  En traitant aussi bien l’articulation elle-même que la hanche et la cheville, voire les lombaires. Ainsi, les appuis seront plus corrects, et la pression plus équilibrée.

Ce principe est le même quelle que soit l’articulation concernée.

L’arthrose est non seulement douloureuse, mais également invalidante. Les mouvements sont moins amples et moins aisés. Cela fait souvent craindre aux patients les manipulations que sont les trusts. Ces craintes ne sont pas fondées car notre ostéopathe à Paris a une bonne maîtrise de sa pratique professionnelle.

Les effets de ce traitement ostéopathique structurel est alors efficace, particulièrement rapide et comme toujours indolore.

Bien entendu, plus le thérapeute intervient tôt, plus le traitement va limiter la progression des douleurs. Lorsqu’il est en place, corriger l’articulation permet le plus souvent de faire disparaître la douleur.

Notre  ostéo en urgence peut aussi vous conseiller des exercices à pratiquer quotidiennement afin de rendre pleinement efficace les soins.

A noter tout de même qu’à elle seule l’ostéopathie ne peut pas venir à bout d’une arthrose. Il convient donc de l’accompagner d’un traitement médicamenteux.

Faites confiance à nos ostéopathes à Paris et île de France !

Si le traitement de l’arthrose repose le plus souvent sur la prise d’antalgiques, il faut savoir que l’ostéopathie peut tout à fait intervenir en complément de la médecine allopathique. Nos ostéopathes à Paris & île de France, qu’ils interviennent à domicile ou en cabinet, peuvent limiter la progression des douleurs et améliorer la mobilité des articulations touchées par l’arthrose. N’hésitez pas à contacter le 01.84.25.06.25  pour être mis en relation!

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils en cas d’arthrose, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

 

La fécondation in vitro : quel est l’intérêt de l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique qui favorise l’intervention de la fécondation in vitro.

 fiv-et-osteopathie

La fécondation in vitro, plus connue sous le nom de FIV est une technique de Procréation Médicalement Assistée (PMA) qui aide les femmes ayant des difficultés à tomber enceinte. En France, chaque année, des dizaines de milliers de couple ont recours à cette méthode qui consiste à mettre en contact un spermatozoïde et un ovule, hors de l’appareil reproducteur féminin.

Après des échecs, l’ostéopathie peut être un appui facilitateur pour repérer des blocages qui pourraient gêner la fertilité. Cette approche aide à relancer la vitalité et la mobilité générale du corps pour favoriser une grossesse à terme. Quel est l’intérêt de l’ostéopathie dans la fécondation in vitro ? Quel est son champ d’action ? Décryptage.

La fécondation in vitro: c’est quoi?

fecondation-in-vitro-cest-quoi

La fécondation in vitro a été découverte aux Etats-Unis en 1978. Appelée également bébé « éprouvette », cette technique a permis de donner naissance à plus de 25 000 bébés.

La FIV se fait à l’extérieur du corps de la femme, dans un milieu de culture dont la composition est proche de l’environnement naturel des trompes, et à partir d’ovules et de spermatozoïdes du conjoint ou d’un donneur.

Quatre étapes sont essentielles dans le protocole de la FIV :

La stimulation ovarienne : au troisième jour du cycle, on injecte des hormones pour stimuler les follicules. Quand la stimulation est arrivée à maturation, on déclenche l’ovulation par une autre injection d’hormone.

La ponction : les médecins procèdent au prélèvement des ovules à l’aide d’un petit tube et d’une aiguille introduits dans le vagin, sous anesthésie locale. Cette intervention permet de ponctionner le liquide folliculaire qui est ensuite placé dans un récipient à une température de 37°C. Ceci  pour la séparation des spermatozoïdes et du liquide séminal.

La fécondation : ensuite les spermatozoïdes et les ovules sont réunis dans un liquide nutritif pendant deux jours : la fusion doit se produire à cet instant.

–  Le transfert : Au bout de quatre jours, on peut transférer l’œuf dans l’utérus de la femme. Le taux de réussite est seulement d’un quart.

Fécondation in vitro et ostéopathie: quel est le rapport?

fiv-et-osteopathie-quel-est-le-rapport

FIV et ostéopathie, l’association de ces deux mots peut sembler incongrue. Et pourtant, l’ostéopathie est utilisée lorsque le corps connaît un problème « mécanique ». Elle est indiquée pour régler tous les troubles reliés à une malposition du bassin de la femme.

Pour que la fécondation soit possible, certaines conditions anatomiques doivent être réunies. Un blocage dans une ou plusieurs zones du corps peut avoir des répercussions sur la fertilité. Cela perturbe différents paramètres ou étapes de la reproduction dont : les sécrétions hormonales, la qualité de l’endomètre pour la nidation, la qualité de l’ovulation, etc.

L’ostéopathe veillera à la mobilité des organes reproducteurs avant l’intervention. Si votre utérus, vos trompes et vos ovaires fonctionnent normalement, la FIV devrait fonctionner.

En raison du taux important d’échec de la FIV, il est important de mettre toutes les chances de son côté en se donnant tous les moyens d’une réussite.

La fécondation in vitro: comment l’ostéopathie intervient dans la préparation?

lostéopathie-aide-a-la-preparation-de-la-fecondation-in-vitro

La fécondation in vitro a donc l’avantage de bénéficier du secours de l’ostéopathe. Ce dernier, grâce à ses manipulations sur la zone pelvienne et la région crânienne, va favoriser une bonne nidation de l’embryon.

Par ailleurs, de nombreux blocages ostéopathiques peuvent être à l’origine d’une infertilité fonctionnelle. D’où l’intérêt de consulter notre ostéopathe à Paris & île de France.  Les interventions de l’ostéopathe portent sur les parties suivantes du corps :

1)Le petit bassin

travail-osteopathe-petit-bassin

L’intervention  va consister à redonner une mobilité au sacrum, au coccyx et également aux vertèbres lombaires. Ces dernières sont le siège des insertions ligamentaires en relation avec les organes de la reproduction. Ainsi, l’utérus et ses annexes retrouvent une meilleure vascularisation et cinétique afin que l’ovulation soit de meilleure qualité.

2)Les vertèbres

travail-sur-les-vertebres

Notre ostéo en urgence va agir également sur les vertèbres en relation avec l’innervation des organes de la reproduction. En effet, entre ces vertèbres passent des racines nerveuses en direction de l’utérus et de ses annexes. Une perte partielle de mobilité à ce niveau peut être responsable d’un mauvais fonctionnement de l’organe, mais aussi d’une restriction de sa vascularisation. Ce qui est essentiel dans la reproduction.

3)La région du crâne

travail-osteopathe-crane

C’est à ce niveau que la régulation hormonale se fait. Au centre du crâne, se trouve une glande appelée hypophyse, responsable de la régulation des hormones. Il peut y avoir des perturbations de son fonctionnement, à partir des os crâniens et des membranes intracrâniennes.

Le traitement ostéopathique est le plus souvent effectué en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, médicale (gynécologue, généraliste) et psychologique en raison de la dimension psychosomatique de cette intervention.

Chaque femme est un cas particulier, aussi les effets de l’ostéopathie seront variables de la quasi-immédiateté à un temps plus long. Tout dépend des tensions et des dysfonctionnements repérés par votre ostéopathe.

Faites confiance à nos ostéopathes à domicile ou en cabinet !

osteo-urgence

L’ostéopathie est une approche manuelle dont l’objectif est de lever les blocages mécaniques du corps et les manques de mobilité. En effet, grâce à des manipulations précises, nos ostéopathes dispos à domicile ou en cabinet peuvent intervenir dans la préparation de la fécondation In Vitro (FIV). En libérant les tensions physiques et en évacuant votre stress, vous devriez atteindre un état de bien-être favorable à la procréation.

BÉNÉFICIEZ DE CONSEILS PRATIQUES SUR VOTRE ESPACE PATIENt EN RÉSERVANT VOTRE PROCHAINE SÉANCE VIA CE LIEN !

 

Les maux de l’hiver : L’ostéopathie pour les prévenir et mieux y faire face !

L’ostéopathie peut participer à la prise en charge des maux de l’hiver et influencer favorablement le corps.

maux-de-lhiver-losteopathie-pour-les-prevenir

L’hiver arrive avec son cortège de maux, comme chaque saison. Écoulement nasal, fièvre, toux, douleurs articulaires ? Peu de personnes sont épargnées par ces affections.En effet, à cause du froid, du manque de lumière et de la fatigue qui en résultent, l’organisme est souvent plus vulnérable pendant cette période.

Quels sont les effets de l’hiver sur notre organisme ? Comment l’ostéopathie intervient pour prévenir les maux de l’hiver ?  On fait le point !

Quels sont les effets de l’hiver sur l’organisme ?

effets-de-lhiver-sur-lorganisme

Pendant l’hiver, l’organisme est plus vulnérable aux attaques. Le froid fragilise la barrière principale, la peau. Pour augmenter la température interne, cette dernière subit une vasoconstriction, c’est-à-dire une contraction des vaisseaux sanguins au niveau des extrémités comme les mains, les pieds, les oreilles et le nez. Cette vasoconstriction suscite une augmentation du rythme cardiaque et respiratoire qui participe au maintien d’une température corporelle suffisamment élevée.

Les muqueuses des voies respiratoires sont en permanence agressées par les basses températures et sont donc moins efficaces pour empêcher l’entrée des bactéries et des virus.

Si le stress thermique est trop important ou s’il se poursuit dans le temps, la mise en action du système thermorégulateur fait augmenter le métabolisme.

Ces perturbations fatiguent et fragilisent les défenses immunitaires, permettant ainsi le développement d’une infection.

Quels sont les différents maux de l’hiver et leurs causes?

 

Le rhume : est la maladie de l’hiver par excellence. Il se caractérise par un début de démangeaisons du nez suivi par des éternuements, une obstruction et/ou un écoulement nasal, et parfois des maux de tête.

– La toux et les maux de gorge : sont des symptômes fréquents qui apparaissent pendant la saison froide, lorsque les variations de températures sont brusques et importantes. La toux s’accompagne d’une gêne dans la gorge. Par exemple, une rhino-pharyngite aiguë peut entraîner toux et maux de gorge. Chacune de ces affections nécessite des soins spécifiques.

Certains troubles ORL comme les rhinites, les sinusites et les otites : sont des pathologies très fréquentes pendant l’hiver. Elles correspondent à des inflammations accompagnées d’infections des muqueuses du nez, des sinus et des oreilles. Les rhinites et les sinusites sont souvent liées à un mauvais écoulement des liquides dans les sinus, la tête ou les oreilles.

 – Les troubles du sommeil: le cycle circadien est perturbé en raison du changement d’heure et l’allongement des nuits.

– Les douleurs articulaires : qui surviennent en raison de la baisse de production de chaleur. Les douleurs articulaires sont réveillées par le grand froid hivernal. En effet, on observe l’irritation des terminaisons nerveuses des articulations.

Les maux de l’hiver : quelle est l’action de l’ostéopathie pour les prévenir ?

Les maux de l’hiver peuvent être évités ou soulagés grâce à l’ostéopathie.

Cette méthode thérapeutique douce permet de repérer et de corriger les petits dysfonctionnements physiologiques qui favorisent l’apparition de ces maladies.

De son côté, notre ostéo en urgence va travailler sur l’ensemble du corps en cherchant à comprendre les effets du froid sur celui-ci et en utilisant ces techniques suivantes :

La technique de l’ostéopathie crânienne :

osteopathie-technique-crânienne

Le bon fonctionnement des muqueuses du nez, de la gorge et des oreilles dépend de l’équilibre des structures articulaires ou musculaires au niveau de l’ensemble de la tête, du cou et de la colonne vertébrale.

D’où la nécessité pour notre ostéo à Paris & île de France de s’intéresser à l’axe crânio-sacré. Il concentrera son travail sur le crâne, car de nombreux liens anatomiques et ostéopathiques existent entre les structures crâniennes et les structures ORL. Puis, il travaillera les vertèbres cervicales, où émergent les nerfs qui vont innerver la gorge et le pharynx. Et enfin, il terminera par les organes digestifs s’ils fonctionnent mal, notamment l’intestin et le côlon.

La technique de l’ostéopathie structurelle :

En ce qui concerne les douleurs articulaires, la technique structurelle sera de mise.

La mobilité du thorax, du bassin, des vertèbres cervicales, ou du reste du corps pourra également être explorée. Notre Sos ostéopathe à domicile ou en cabinet va détendre les ligaments la structure osseuse et les tissus par des étirements et des manipulations douces.

 La technique de l’ostéopathie viscérale :

La technique viscérale sera indiquée pour soulager les troubles digestifs. Le praticien effectue si besoin, après un test de la souplesse du ventre, des manipulations abdominales douces qui permettent aux organes de retrouver leur mobilité et ainsi faciliter leur fonctionnement. Ce traitement ostéopathique améliore votre transit intestinal, diminue les sensations de ballonnement et de reflux gastriques.

Nos SOS ostéopathes  à domicile ou en cabinet à votre disposition  !

Nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet vous permettent d’éviter les désagréments  de l’hiver et de mieux y faire face en prévention ou en complément. Ils pourront également vous prodiguer des conseils utiles pour prévenir ces maux. Ceci pour aborder sereinement l’arrivée de l’hiver.

bÉnÉficiez de conseils anti-MAUX D’HIVER SUR VOTRE « ESPACE PATIENT » ET RÉSERVEZ VOTRE PROCHAINE SÉANCE !

 Les troubles de l’allaitement : l’ostéopathie pour les traiter

L’ostéopathie est conseillée pour traiter les troubles liés à l’allaitement en prévention ou en soin

 

 L’allaitement est un moment privilégié qui permet de tisser des liens puissants entre une mère et son bébé. Cependant, il peut parfois être perturbé par des incidents de parcours. Le nourrisson peut avoir des difficultés à bien prendre le sein, suite à une insuffisance d’ouverture de la bouche qui ne permet pas l’arrivée du lait. Et pour la maman, entre crevasses, engorgement ou mastite ? Autant de maux qui peuvent la faire renoncer à l’allaitement. Quels sont les différents troubles de l’allaitement ? Comment l’ostéopathie peut y remédier ? Explications :

Allaiter : Pourquoi ?

 

L’allaitement maternel est idéalement adapté aux besoins du nourrisson. Il supporte le système immunitaire de votre enfant et le protège contre les maladies. Le nouveau-né l’apprécie et le digère facilement.

La réussite de l’allaitement dépend avant tout de l’efficacité de la succion du bébé. Le problème vient souvent des bébés qui ont une succion inadéquate et rarement de la mère.

Dans ce cas, la production de lait est insuffisante. Ainsi, en dégageant les structures mécaniquement et neurologiquement en jeu dans le phénomène de succion, l’enfant peut améliorer sa succion et son allaitement.

 Allaitement : quels sont les différents troubles chez la maman ?

 

 Les principaux problèmes qui peuvent être rencontrés au cours de l’allaitement maternel sont :

les crevasses : indiquent le plus souvent que le bébé n’est pas dans la bonne position pour téter. Elles se traduisent par des fissures cutanées situées au niveau des mamelons.

l’engorgement : L’engorgement survient lorsque le lait ne réussit plus à sortir et à s’écouler du mamelon. Il se crée alors une congestion à l’intérieur du canal où se forment de petits bosses durs et douloureux au toucher.

la mastite : est une inflammation de la glande mammaire peut être occasionnée par un blocage des canaux de circulation du lait. Ce blocage est provoqué par la pénétration des bactéries dans les petites fissures se trouvant sur les mamelons.

Quelles sont les difficultés d’allaitement pour le bébé ?

 

 

Pendant l’accouchement, l’ensemble des structures qui permettent la succion peuvent subir des désordres. Ces difficultés de succion peuvent avoir plusieurs origines :

– un appui trop fort du menton du nourrisson : lors de l’accouchement qui a pu provoquer une asymétrie visible.

En cas de réanimation et/ou d’intubation: le laryngoscope appliqué sur la langue a pu faire dévier celle-ci sur le côté de la bouche, ce qui fait baver l’enfant lors de l’allaitement.

Un ou plusieurs tours de cordon autour du cou : peuvent entraîner une gêne à la déglutition. Il arrive alors que le bébé s’étrangle et fasse des pauses respiratoires lorsqu’il boit.

-des tensions dues à un torticolis congénital : pour le dégager lors de la naissance, ou lors de la pose de forceps ou de ventouses.

Tous ces déséquilibres peuvent entraîner une modification de la succion chez votre bébé, et conduire donc à différentes meurtrissures des mamelons.

 Comment se positionner pour l’allaitement ?

Pendant la mise en place d’un allaitement optimum ou pour résoudre des difficultés d’allaitement, la position est primordiale. Voici quelques exemples :

Pour l’enfant :

-Une grande ouverture de bouche du bébé  lui permettant de bien prendre une grande partie de l’auréole du mamelon.

-Une langue bien avancée sous le mamelon

-Des lèvres supérieures et inférieures retroussées.

Pour la mère :

-Une posture assise adéquate et confortable

-Un bébé bien positionné, face au mamelon et au sein.

-Toujours amener le bébé au sein, et non l’inverse.

Les troubles de l’allaitement : Comment l’ostéopathie peut les traiter ?

 

 Les troubles de l’allaitement peuvent être traités par l’ostéopathie, grâce à sa méthode thérapeutique manuelle.

Comme pour les adultes, la séance commence par une anamnèse, c’est-à-dire un interrogatoire.

Notre Sos ostéo en urgence va collecter un maximum d’informations concernant le bébé, l’accouchement, etc. Il va vérifier tout ce qui peut impacter le processus de succion chez votre bébé, en regardant de près si les articulations de la mâchoire sont bien libres.

La technique crânienne est importante à ce niveau. En effet, le praticien va travailler l’équilibre par l’harmonie des différents os et leur relation avec l’articulation temporo-mandibulaire, par des manipulations douces.

 

S’il existe des tensions ou restrictions de mobilité dans les articulations temporo-mandibulaires (ATM), le bébé va avoir des difficultés à ouvrir grand la bouche lors de la tétée.  En effet, la langue doit s’abaisser et s’avancer pour téter, et les lèvres doivent se retrousser pour prendre le sein de façon hermétique.

En cas de tensions, la tétée peut être moins efficace. L’air peut rentrer dans la bouche, provoquant des rots à répétition.

Enfin, notre SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet va s’assurer également que les cervicales de votre nourrisson sont bien mobiles. Pour téter, le nourrisson va avoir besoin de mettre sa tête en arrière. Ce sera plus compliqué et épuisant pour lui s’il existe des tensions dans sa nuque.

La séance, totalement indolore, dure entre 30 minutes et une heure. Les résultats sont quasi-immédiats.

Faites appel à nos SOS ostéopathes  en urgence à domicile ou en cabinet  !

Si vous remarquez que votre enfant a des problèmes de succions ou qu’il a du mal à bien se positionner pendant la tétée, n’hésitez pas à faire appel à nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet. Ils feront leur maximum pour vous accompagner et vous apporter un suivi de qualité. Vous aidez significativement votre bébé en prenant soin de lui dans les meilleurs délais et vous lui évitez toute prise de médicaments.

Une consultation d’ostéopathie pour votre enfant peut vous aider à améliorer ou poursuivre votre allaitement.

BÉNÉFICIEZ DE CONSEILS PRATIQUES SUR VOTRE ESPACE PATIENt EN RÉSERVANT VOTRE PROCHAINE SÉANCE VIA CE LIEN !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ostéopathie peut elle aider à perdre du poids ?

Comment l’ostéopathie peut elle aider pour la perte de poids ?

La prise de poids chez un individu peut être d’origines diverses. Les causes sont généralement le stress, l’angoisse et la nervosité, qui constituent les facteurs fondamentaux dans la prise de poids. D’autres causes liées à la baisse de l’activité physique notamment avec l’âge peuvent conduire les personnes à prendre du poids.

L’ostéopathie permet-elle de perdre du poids ?

La perte de poids n’est pas liée mécaniquement à l’action de l’ostéopathie. Autrement dit, vous ne pouvez pas perdre du poids après une intervention ostéopathique. L’approche de l’ostéopathie résulte dans le fait d’aider les patients dans leur démarche de perte de poids. En effet, un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet peut vous accompagner en mettant votre corps dans les bonnes conditions physiques et psychologiques nécessaires pour atteindre un poids équilibré.

Quelle est la contribution de l’ostéopathie lorsque l’on veut perdre du poids ?

 

Etant donné que la prise de poids peut être liée à un déséquilibre sur le plan nerveux, notre SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet  procédera par une technique de compression occipitale, pour libérer les tensions et rééquilibrer le système nerveux. . Au niveau physique, l’intervention ostéopathique permet des ajustements vertébraux, et au moyen de différentes techniques. Elle permet d’ajuster les fonctions des émonctoires, de drainage et d’adaptation de la microcirculation liées aux tissus. L’ostéopathie a également un effet sur le métabolisme, son intervention permet en effet un apaisement de la sphère viscérale en améliorant la fonction intestinale. En somme, l’ostéopathie contribue à préparer votre corps pour parvenir à se maintenir à un poids en équilibre. Vous pouvez aussi consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet  lorsque vous vous lancez dans un régime, afin qu’il puisse préparer votre corps à un nouvel apport alimentaire, pour que vous puissiez gérer la perte de poids ainsi que la période de stabilisation sans trop de difficultés. Notre ostéopathe à domicile ou en cabinet peut également  vous monter comment réaliser certains exercices sportifs qui vous accompagneront en plus de votre régime. Attention : Nous ne parlons pas ici des régime express qui inondent les magasines féminins ! Nous parlons de VRAIS régimes recommandés par des diététiciens ou des nutritionnistes.

Bien entendu, la meilleure façon de ne pas prendre du poids reste l’alimentation équilibrée et la pratique d’une activité physique régulière.

 

Après que l’objectif lié à la perte de poids est atteint, notre SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet pourra vous accompagner pour maintenir votre poids idéal. Il  prendra le soin de mettre votre corps dans les bonnes conditions pour atteindre votre objectif. Nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet pourront vous accompagner après votre perte de poids en vous livrant les conseils nécessaires sur votre alimentation, et les exercices physiques qui vous aideront à ne pas en reprendre.

Continuez la lecture et bénéficiez de conseils pratiques sur votre espace patient en réservant votre prochaine séance via ce lien  !

 

L’ostéopathie pour traiter la névralgie d’Arnold

Qu’est ce que la névralgie d’Arnold,  et comment se manifeste-t-elle ?

 

Chacun de nous peut être victime d’un mal appelé névralgie d’Arnold ou Arnoldalgie, ou encore névralgie du grand occipital, qui est l’irritation d’un nerf appelé nerf d’Arnold ou grand nerf occipital situé au niveau du cou. Cette névralgie provoque une importante douleur le long du nerf en question, c’est-à-dire allant de la base du crâne au niveau de la nuque jusqu’au niveau du front, au-dessus de l’œil.

L’origine de cette pathologie peut être spontanée ou provoquée, par exemple par un coup brutal ou même le stress. Cette douleur se localise soit du côté gauche ou soit du côté droit de la boite crânienne, ce qui fait parler d’un « casque » qui occupe une moitié de la boite crânienne. Les personnes atteintes de cette névralgie se disent généralement qu’il s’agit d’un banal mal de tête, c’est pourquoi vous devez aller vous faire consulter même à l’occasion d’un simple soupçon. Il serait alors mieux de consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet, étant donné la difficulté de son diagnostic qui est plus importante chez les médecins qu’en ostéopathie.

Quelles sont les causes de la névralgie d’Arnold ?

 

 

La névralgie d’Arnold peut faire suite à une excessive sollicitation de la zone cervicale haute (C0-C1-C2), responsable des mouvements cervicaux comme la rotation ou la flexion. Ceci va mettre en tension les muscles de la région cervicale haute où passe le nerf d’Arnold et donc l’irriter. Cette irritation peut aussi intervenir après un traumatisme, un coup, un accident, et même à cause de certains rhumatismes comme l’arthrose conduisant à des excroissances osseuses sur les vertèbres responsables de l’irritation.

Comment l’ostéopathie peut-elle traiter la névralgie d’Arnold ?

Le traitement ostéopathique de la névralgie d’Arnold est semblable à toute autre névralgie, le praticien procédera tout d’abord par un diagnostic au moyen d’un entretien poussé, afin de s’assurer qu’il s’agit bien de cette pathologie. Après le diagnostic, notre SOS ostéopathe dans Paris et toute l’île de France va se concentrer sur la région où se trouve le nerf d’Arnold ainsi que sur le reste du rachis pour soulager la douleur par des manipulations douces, c’est ainsi qu’il va rechercher les points de tension qui compriment le nerf en question. Il va travailler sur la mobilité du cou et de la nuque, et peut aussi voir ce qu’il en est de la situation de la mâchoire et de la mandibule, étant donné le rapport qu’il existe entre ces membre et le haut du cou.

 

Notre SOS l’ostéopathe à domicile ou en cabinet fait en quelque sorte une rééducation au niveau de la zone où se trouve le nerf, en vérifiant et en rétablissant le bon fonctionnement des chaines musculaires, nerveuses et ligamentaires. Pour ce qui est du nombre de séances ostéopathiques pour soulager cette pathologie, deux à trois séances seraient suffisantes ; mais il faudrait une autre séance après guérison afin de s’assurer de la bonne intégration des informations et éviter la récidive.

SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet pour traiter vos névralgies d’Arnold

 

Si vous souffrez de névralgie d’Arnold , nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet vous soulageront et vous accompagneront en consultations de suivi pour vous débarrasser de cette affection et les maux qui en suivent. Vous pourrez  nous contacter et réserver votre séance sur notre plateforme.

 

Continuez la lecture et bénéficiez de conseils pratiques sur votre espace patient en réservant votre prochaine séance via ce lien  !

L’importance de l’ostéopathie pour corriger la posture chez l’enfant

 A chaque rentrée scolaire,  le cartable devient la « star » de la saison !

 

Et pour cause, les parents deviennent préoccupés par le choix d’un cartable confortable et adapté aux charges quotidiennes que leurs enfants vont devoir porter. En effet, ce choix est crucial en vu des effets néfastes que le port de ces charges peut avoir sur la posture de l’enfant.

L’ostéopathie pour corriger les problèmes de posture chez les enfants et jeunes adolescents 

 

L’ostéopathie est une thérapie qui correspond parfaitement à la petite enfance et aux jeunes adolescents dont les articulations sont encore fragiles. Beaucoup, au cours de leur croissance sont confrontés à des problèmes de posture, ce qui peut avoir un effet négatif sur leur croissance. Ces troubles sont généralement dus à des cas de scoliose, d’attitude scoliotique et d’autres problèmes posturaux. À cette nouvelle rentrée scolaire, la mauvaise posture déjà observée va s’accentuer étant donné la charge que l’enfant devra porter de manière quotidienne, notamment son cartable. L’ostéopathe peut apporter des solutions concrètes pour corriger la posture et aider l’enfant à atténuer les douleurs musculaires liées à cette affection.

L’ostéopathie et la colonne vertébrale

 

La forme de la colonne vertébrale détermine la posture chez l’enfant. Dès son bas âge, ils doit déjà apprendre à aller à l’école et porter un cartable. En cas d’un trouble de posture, l’enfant aura du mal à bien porter ses effets ou à se tenir correctement, que ce soit en position assise ou debout. Ces dysfonctionnements de la statique doivent impérativement être atténués ou soignés. Un ostéopathe à domicile ou en cabinet va utiliser des techniques adaptées et précises pour corriger la mauvaise posture et redonner une tenue normale au corps.

Si la colonne vertébrale adopte une courbure accentuée, on peut assister à une fragilisation des muscles. C’est parfois l’origine des douleurs lombaires et la difficulté à pouvoir marcher normalement sans avoir une sensation désagréable de blocage. Le problème est bien réel et peut donc avoir un impact négatif sur la santé des enfants, mais aussi sur leur capacité à pouvoir suivre convenablement les leçons à l’école.

 

Les risques d’une mauvaise posture chez les enfants

 

La posture du corps n’est pas uniquement importante pour une bonne apparence physique. Une malformation de la région lombaire surtout chez un enfant peut entraîner de graves séquelles physiques. Si une intervention d’un SOS Osteo pour corriger la posture de l’enfant n’est pas planifiée dans un délai court, le déséquilibre de la colonne vertébrale sera assez perceptible. Voici quelques conséquences sur la santé due à une mauvaise posture :

  • Gêne au niveau de la région lombaire : la courbure peut se manifester par un élancement de la zone dorsale et provoquer des douleurs. Cette conséquence fait apparaître aussi dans une position trop en avant ;

 

  • Douleurs dans la zone du cou et des trapèzes : ces douleurs proviennent suite à une pression élevée sur les articulations des dernières vertèbres. Cela génère aussi de fortes tensions sur la nuque fragile des enfants qui auront par la suite du mal à bien mouvoir le cou ;

 

  • Des risques de lésions : chez les enfants en bas âge ou les adolescents, la mauvaise posture a aussi pour effet de mal répartir le poids du corps. Conséquence, le risque de lésions est élevé.

 

Quelles sont les affections liées à une mauvaise posture chez les enfants ?

 

Les origines d’une mauvaise posture chez les enfants sont nombreuses et peuvent provenir d’un accident, d’une chute ou d’une habitude à adopter une position assise ou debout non convenable. Un enfant qui n’est pas suivi par un bon ostéopathe professionnel risque en plus des affections connues, un traumatisme psychologique dû à la morphologie de son corps. Il est indéniable que cela risque d’avoir un incident majeur pour ses études.

La mauvaise posture n’est pas que disgracieuse chez les enfants, elle peut causer deux affections qu’on rencontre habituellement chez les enfants :

  • La lordose : elle est due à une accentuation du cou et une posture arrière de la tête. Les douleurs ressenties chez la plupart des enfants affectés se situent au niveau des régions cervicales et lombaires. La lordose survient lorsque les tensions exercées sur la colonne vertébrale sont importantes. L’enfant est alors obligé de se pencher en arrière pour maintenir l’équilibre d’où la posture du dos cambré ;

 

  • La scoliose : c’est la forme d’affection la plus répandue en cas de posture prolongée chez les enfants. Elle se présente comme une déviation en « S » et déforme ainsi le dos. Lorsqu’il s’agit d’une répartition inégale des membres, elle est considérée comme un cas préoccupant.

 

 L’ostéopathie pour soigner la posture des enfants

 

Face à toutes ces douleurs qui s’accentuent avec le port d’un cartable, il est urgent de faire appel à SOS ostéopathe pour soigner la mauvaise posture. Comme il s’agit des enfants, l’ostéopathe va adapter les techniques de palpation et de manipulation due à leur jeune âge. La consultation chez le praticien va débuter par un diagnostic, le but étant aussi de bien déterminer les zones de tensions qui aggravent la malformation et les douleurs.

Dans la plupart des cas, on constate que les tensions peuvent être globales, ce qui n’est en aucun cas un obstacle pour le traitement puisque l’ostéopathe est habileté à prendre en charge de manière globale ses patients. Après avoir localisé les zones les plus bloquantes, le thérapeute va exercer des manipulations pour rééquilibrer les tensions musculaires.

Parfois, lorsqu’une zone est traitée et qu’elle était à l’origine des autres tensions sur le corps, le traitement de mauvaise posture par l’ostéopathe est plus efficace.

 

Conseils pour bien porter le cartable et éviter les affections causées par une mauvaise posture 

 

 

Avec cette énième rentrée, les enfants ne peuvent échapper au port du cartable. Beaucoup se plaignent généralement de mal de dos ou de douleur aux épaules pouvant augmenter leur mauvaise posture. Avec cette rentrée des classes, c’est l’occasion de leur apprendre de bonnes postures :

 

– Choix du cartable :

Choisir un cartable le plus léger possible

Choisir un cartable à bretelles

Choisir le cartable le plus ergonomique

Utiliser des bretelles rembourrées

Choisir un cartable multi-poches et répartir le poids dans toutes les poches.

– Support additionnel :

Deux épaules. Le cartable devrait être porté sur les deux épaules afin de ne pas mettre trop de pression sur un côté de la colonne vertébrale.

A la taille. L’enfant devrait toujours attacher la sangle à la taille pour aider à la répartition du poids.

– Poids :

Distribution. Utiliser un sac avec différents compartiments aide à distribuer le poids. Les choses plus lourdes doivent être placées près du corps. Aussi, au départ de la maison, surveillez les livres et cahiers emportés par l’enfant qui doivent correspondre avec l’emploi du temps.

Ratio. Le poids du sac devrait représenter de 10 à 15 % du poids de l’enfant.

– Posture : Il est fortement recommandable de garder son dos droit en portant un cartable. Cela permettra une bonne tenue et posture de la colonne vertébrale.

 

Ne laissez pas les trouble de la mauvaise posture gâcher l’année scolaire de votre enfant ! Nos ostéopathes expérimentés sont à votre disposition pour accompagner votre enfant durant son année scolaire.

Bien entendu, il est recommandé de consulter notre SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet pour corriger la posture  de votre enfant atteint d’une scoliose et / ou autres affections dues à la mauvaise posture ou au port de cartable non adapté.  Ou tout simplement pour prévenir ces infections, car la prévention reste le meilleur remède.