Névralgie du trijumeau, névralgie faciale : comment l’ostéopathie la traite ?

nevralgie-du-trijumeauLa névralgie du trijumeau (NT) aussi appelée  “névralgie faciale“ ou “tic douloureux de la face“ est la plus courante des douleurs touchant la face. Les adultes de tous âges peuvent être concernés. Cette affection, si elle touche l’ensemble de la population, atteint notamment les femmes après 50 ans.  Elle atteint environ 8 personnes  sur 100 000. Elle se manifeste sous forme de crises et devient parfois invalidante. Parmi les thérapies possibles, l’ostéopathie est une bonne solution naturelle. Focus sur la névralgie du trijumeau et sa prise en charge par l’ostéopathie.

Névralgie du trijumeau : de quoi parle-t-on ?

névralgie-du-trijumeau-nerf

La névralgie du trijumeau est une pathologie douloureuse qui touche presque toujours un seul côté du visage. Faisons un bref rappel anatomique du nerf trijumeau.

Ce dernier est le cinquième couple de nerfs crâniens qui se scinde en trois branches principales : ophtalmique, maxillaire et mandibulaire.

Ce nerf reçoit les stimulus sensoriels du visage et active les muscles de la mastication. Une stimulation légère du visage, comme le brossage des dents ou l’application du maquillage, peut être à l’origine d’une douleur névralgique.

Du fait de la rareté de cette affection, elle est souvent mal comprise par son entourage et parfois, par le milieu médical.

Névralgie du trijumeau : quels sont les symptômes ?

nevralgie-du-trijumeau-symptômes

Les symptômes de cette névralgie du trijumeau sont variables selon les cas. Cependant, on fait le constat qu’il existe des « zones de déclenchement » qui provoquent des sortes de déclenchement électrique. Les crises peuvent alors durer de quelques secondes à quelques heures.

Les facteurs déclenchants vont d’un changement de température, le fait de mâcher, de parler ou de souffrir de bruxisme/

Physiologiquement, le chemin de la douleur passe du cuir chevelu, par l’oreille jusqu’à la mâchoire. Dans ces situations quasi-invalidantes, la personne est dans l’incapacité de manger, de boire et même d’ouvrir les yeux. Ceci jusqu’à l’apaisement graduel de la douleur.

Par ailleurs, et selon l’évolution de la névralgie, la fréquence et la durée des crises peuvent augmenter. Toutefois, le patient ne connaît pas de douleurs entre chaque période de crise.

Enfin, il faut être vigilant sur l’origine de ce symptôme car la névralgie faciale peut être notamment due à une sclérose en plaque. Aussi, avant toute intervention ostéopathique, il faut que le diagnostic soit bien établi.

Névralgie du trijumeau : quelles sont les causes?

nevralgie-du-trijumeau-faciale-causes

Les origines de la névralgie du trijumeau sont multiples. Mais, l’origine la plus fréquente est d’ordre génétique.

En effet, c’est ce qu’indique l’examen fait par résonnance magnétique.

Le phénomène peut être décrit ainsi :

un vaisseau sanguin qui s’appuie sur le nerf trijumeau, provoque une compression et une usure de la myéline entraînant ainsi une décharge électrique suivie d’une névralgie.

On peut aussi citer comme causes les blessures traumatiques, les suites d’une chirurgie faciale ou buccale.

Par ailleurs, dans certains cas, on ne peut expliquer vraiment les causes à l’origine de la névralgie faciale.

Quels traitements pour la névralgie du trijumeau ?

nevralgie-du-trijumeau-traitements

Les traitements classiques sont soit médicamenteux, soit chirurgicaux.  Dans ce dernier cas, il existe un certain nombre de risques dans les suites opératoires. C’est pour cette raison que la chirurgie doit être envisagée en dernier recours.

C’est pourquoi le traitement ostéopathique naturel est non invasif et particulièrement recommandé et adapté à ce type d’affection. En effet, l’ostéopathe peut agir efficacement pour redonner une mobilité normale au nerf trigéminal.

Névralgie du trijumeau : comment la soulager par l’ostéopathie ?

nevralgie-du-trijumeau-osteopathie-pour-la-soulager

Pour éviter un traitement médicamenteux et ses effets secondaires, l’ostéopathie va être une bonne solution de traitement.

Après avoir redonné de la mobilité au nerf trijumeau, notre SOS ostéopathe en urgence  à Paris et île de France va examiner chaque structure qui lui est proche afin de voir si tout fonctionne correctement. Ceci depuis son émergence jusqu’aux os de la face et les muscles du visage, en passant par les os du crâne.

Le traitement de cette névralgie pourra alors être organisé selon plusieurs axes :

-Redonner de la mobilité aux os du crâne liés au passage du nerf trigéminal

-Détendre les muscles innervés par ce nerf ou même juste à proximité de son passage.

-Travailler sur les émergences au niveau du visage des trois branches de ce nerf.

De plus, il va travailler les «zones gâchettes », l’ensemble des tensions de la colonne du bassin et du crâne qui sont parfois à l’origine d’une crise de douleurs du nerf trijumeau.

Ces dernières sont celles qui lors de leur utilisation auront tendance à provoquer une crise de douleur du nerf.

Pour les patients atteints d’une certaine difficulté à parler,  notre ostéo à domicile et cabinet va procéder à un travail sur les muscles de la gorge et de la mâchoire après avoir vérifié  que les articulations fonctionnent bien.

Nos SOS ostéopathes à domicile et cabinet à votre disposition !

osteoaparis

Si vous souffrez de névralgie du trijumeau et que vous souhaitez être pris en charge efficacement dans les meilleurs délais, rapprochez-vous de nos SOS ostéopathes à domicile et cabinet ! Ils  vous aideront à soulager les crises pour retrouver un rythme de vie normal. En effet, lorsque le diagnostic est bien posé et que cette affection ne relève pas d’un traitement chirurgical, l’ostéopathie est une bonne alternative de médecine naturelle pour soulager les douleurs.

POUR POURSUIVRE LA LECTURE DE L’ARTICLE ET PROFITER DE NOS CONSEILS PRÉVENTIFS en cas de crise de la nÉvralgie du trijumeau, RÉSERVEZ VOTRE CONSULTATION EN LIGNE ET ACCÉDEZ À VOTRE « ESPACE PATIENT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *