L’apport de l’ostéopathe lors d’un traitement orthodontique

L’orthodontie est une spécialité de la médecine qui traite les anomalies d’une mauvaise disposition des dents. Elle consiste à améliorer l’occlusion chez les enfants (fermeture normale de la mâchoire) pour présenter un meilleur alignement de la dentition.

Or, lors du traitement orthodontique, le praticien a recours à des dispositifs de correction des dents qui peuvent entraîner des contraintes mécaniques et des tensions au niveau du crâne. Un enfant qui aurait du mal à supporter ces effets secondaires va avoir des maux de tête, des tensions musculaires, des douleurs dans les vertèbres…. C’est à ce niveau qu’intervient l’ostéopathe pour accompagner le traitement orthodontique et réduire toues ces perturbations.

L’importance d’un traitement orthodontique

importance d’un traitement orthodontique

Dès l’âge de 6 ans, les parents devraient porter une attention particulière sur l’alignement de la dentition des enfants et leur façon de mastiquer les aliments. On rencontre parfois des anomalies de la mâchoire qui proviennent des incisives supérieures saillantes vers l’avant ou des malpositions maxillo-faciales. Si elles ne sont pas traitées de manière précoce par l’orthodontie, l’enfant risque de développer une malformation faciale. Les soins apportés permettent d’avoir :

  • une bonne mastication des aliments ;
  • facilité à articuler les mots ;
  • une bonne respiration ;
  • une posture équilibrée ;
  • une bonne déglutition ;
  • une bonne apparence de la mâchoire.

La procédure est très simple, l’orthodontie utilise des dispositifs sur les dents qui vont exercer une pression prolongée et ce, pendant plusieurs mois afin de contraindre les dents à se déplacer et à s’aligner. La malformation des dents ou de la mâchoire s’atténue peu à peu jusqu’à retrouver une position et une forme normale.

Seulement, au cours de ce traitement, les pressions importantes que subissent la mâchoire et les dents sont ressenties au niveau des os du crâne. L’adaptation à cette pression n’est pas toujours compatible avec la mobilité crânienne.

L’apport de l’ostéopathe en accompagnement de l’orthodontie

apport de osteopathe en accompagnement de l’orthodontie
apport de osteopathe en accompagnement de l’orthodontie

Face à ces effets secondaires qui peuvent être insupportables et même nuire à l’équilibre psychologique de l’enfant, l’apport de l’ostéopathe va permettre à l’enfant de mieux supporter le traitement orthodontique. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un bon ostéopathe professionnel avant de bénéficier des soins de l’orthodontie.

Lorsque le crâne est relâché, de même que les pressions sur les muscles crâniens, il y aura moins de résistance aux corrections des anomalies maxillo-faciales. L’orthodontiste va alors avoir plus de facilité dans son travail et la durée de traitement sera courte, ce qui signifie moins tensions subit par l’enfant. Or, en l’absence des soins de l’ostéopathe en complément de l’orthodontie, les pressions vont augmenter les tensions et engendrer des blocages sur certaines zones du crâne. Conséquence, le traitement orthodontique sera plus long et périlleux. L’ostéopathie et l’orthodontie sont alors complémentaires afin d’offrir à votre enfant un traitement adapté et efficace.

Le recours à l’ostéopathie lors d’un traitement orthodontique consiste donc à faciliter l’adaptation du jeune patient et à corriger tous les désagréments qui pourraient nuire à son équilibre. En consultant un ostéopathe, les problèmes d’articulation des mâchoires sont mieux soignés grâce à l’approche psychologique et des méthodes de palpations douces.
Continuez la lecture sur votre espace patient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *