La constipation du bébé : comment l’ostéopathie la réduit et la soulage ?

constipation-du-bebe-et-osteopathie

  La constipation du bébé est un sujet de préoccupation pour beaucoup de parents. Bien entendu, il faut éviter au maximum d’avoir recours à des solutions médicamenteuses. Aussi, dans les solutions alternatives, l’ostéopathie est un bon choix. Quels sont les éléments à l’origine de ce désagrément ? Comment l’ostéopathie la soulage-t-elle ? Les réponses ici.

Pourquoi bébé est-il constipé ?

pourquoi-bebe-est-constipe

On parle de constipation du bébé quand la fréquence des selles est rare (moins de trois par semaine), ou quand il a visiblement des difficultés à les évacuer.

En effet, dans les premiers mois de la vie, le mode d’alimentation : le lait maternel ou le lait infantile joue un rôle majeur dans le transit de votre enfant. Lorsque la fréquence d’émission des selles diminue brutalement ou que les selles sont dures et petites, nous sommes en présence d’une constipation. On constate souvent c’est la période durant laquelle le bébé passe d’une alimentation liquide à une alimentation solide. Ce changement n’est pas toujours aisé pour le transit intestinal.

Outre le phénomène de constipation, le bébé peut souffrir de petites fissures, au rectum, source de désagréments et de pleurs…

La constipation du bébé : comment la reconnaître ?

constipation-du-bébé-comment-la-reconnaître

Il est rare que les nouveau-nés (moins de 3 mois) soient constipés. Le trouble survient plus fréquemment entre 6 mois et 4 ans. Selon les enfants, le trouble du transit intestinal peut se manifester de différentes manières :

Des selles moins nombreuses que d’habitude, sèches voire dures, en général volumineuses voire douloureuses. Le bébé a alors des ballonnements, un ventre tendu et les selles striées de sang en raison des fissures anales.

Par ailleurs, on observe un inconfort gastrique avec un appétit en baisse.

Parfois, la constipation s’accompagne de « fuites » involontaires attribuées à tort à une diarrhée.

Bien que fréquente, la constipation du bébé ne doit pas être sous-estimée, et demande parfois de consulter un pédiatre.

La constipation du bébé : quelles sont les causes ?

constipation-du-bebe-causes

La constipation du bébé est souvent liée à la période du sevrage. En effet, le lait pour bébé contient un type de sucre, le lactose, qui permet que les selles de bébé soient toujours plus ou moins faciles à expulser. Le lactose permet de bien fluidifier les selles et lorsqu’on passe à une alimentation solide, cet effet facilitateur du lactose s’estompe.

Par ailleurs, d’autres facteurs peuvent rentrer en ligne de compte et être à l’origine de la constipation.

  • une hydratation insuffisante de la mère allaitante, ou une déshydratation du bébé due par exemple à une forte chaleur.
  • trop de farine dans la composition du biberon
  • une alimentation du nourrisson pauvre en fibres

Dans de rares cas, la constipation du bébé est également due à une malformation de l’appareil digestif.  Les symptômes sont souvent des vomissements. Enfin, ce peut être dû à un retard de croissance.

Si vous constatez que votre bébé est constipé et qu’il ne relève pas de la médecine allopathique, l’ostéopathie est une bonne thérapeutique naturelle.

La constipation du bébé : que va faire l’ostéopathe ?

constipation-du-bébé-que-va-faire-lostéopathie

L’ostéopathie est une médecine naturelle qui pourra vous aider à réduire et soulager  la constipation du bébé. De plus, l’ostéopathie chez les bébés est non-douloureuse. Les techniques utilisées sont douces, et adaptées au nourrisson.

La première chose que fera notre ostéopathe en urgence sera d’établir un diagnostic afin de repérer les causes. En effet, il devra bien identifier les symptômes afin de s’assurer qu’ils ont bien une origine liée à la constipation. S’il s’agit d’une pathologie différente et qui ne peut être prise en charge par l’ostéopathie, le thérapeute vous orientera vers un pédiatre.

Fidèle à ses pratiques, notre ostéopathe à domicile et cabinet va effectuer un bilan complet du corps de bébé. Il va rechercher les zones en tension afin de redonner de la mobilité à celles-ci. Il va faire en sorte qu’aucune tension ne vienne s’appliquer sur le système digestif de votre enfant et en particulier sur le colon et l’intestin.

Ainsi, notre ostéopathe à Paris et île de France travaillera à redonner toute sa mobilité au côlon de votre bébé. Il va agir sur les points suivants:

-la vascularisation abdominale, pour que le sang du bébé circule normalement.

-les éléments à distance comme la colonne vertébrale, et le diaphragme. Il va faire en sorte qu’aucune tension ne vienne s’appliquer sur le système digestif de votre bébé.

-la sphère crânienne dont on sait qu’elle joue un rôle sur les intestins.

-la mobilité du bassin de votre bébé

Pour obtenir un résultat probant, le nombre de séances varie selon les cas, et le diagnostic initialement posé. En général, nous sommes dans une fourchette de une à trois séances.

Faites appel à nos ostéopathes à Paris et île de France pour la constipation de votre bébé !

osteo-urgence-paris-ile-de-france

Si votre bébé souffre de constipation, rapprochez-vous de nos ostéopathes à Paris et île de France, que ce soit en consultation simple ou en urgence. Ils peuvent également se déplacer à votre domicile selon votre disponibilité et prendre en charge votre nourrisson dans les meilleurs délais.

Pour poursuivre la lecture de l’article et profiter de nos conseils en cas de constipation, réservez votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

Tendinite de l’épaule: comment l’ostéopathie la soulage ?

tendinite-à-lépaule-comment-la-reconnaître

La tendinite de l’épaule, dans le langage courant  « douleur de l’épaule », est un motif fréquent de consultation en ostéopathie. Cette articulation qui permet de déplacer son bras dans pratiquement toutes les directions, est fortement  sollicitée dans les gestes quotidiens. Elle est aussi fragilisée par la répétition des frottements qu’elle subit. Aussi, et avec le temps, l’épaule peut devenir douloureuse. La personne connaît alors des douleurs vives. Dans les cas les plus sévères, cette affection peut être invalidante.

Alors comment la soulager par l’ostéopathie et la traiter pour éviter qu’elle ne devienne chronique ?

Qu’est-ce qu’une tendinite de l’épaule ?

tendinite-épaule-quest-ce-que-cest

Afin de mieux comprendre ce qu’est une tendinite de l’épaule, faisons un petit rappel anatomique de cette articulation.

L’épaule est composée de 3 os (clavicule, omoplate ou scpaula, humérus) dont les mobilités sont étroitement reliées les unes avec les autres. L’épaule est une articulation dotée d’une grande capacité de mouvements et d’amplitudes. Sa stabilité est assurée par de nombreux muscles et ligaments. Avec le temps, des lésions peuvent apparaître et l’articulation se fragilise.

Par ailleurs, les sollicitations répétées de l’articulation peuvent entraîner une inflammation d’un ou de plusieurs tendons présents autour de l’épaule. C’est ce qu’on appelle une tendinite.  Cette affection peut toucher une seule épaule ou les deux. Au plan anatomique, la région touchée au niveau de l’épaule est celle de la coiffe des rotateurs qui permet, comme son nom l’indique les mouvements de rotation.

En fait, la tendinite de l’épaule ne touche pas seulement les sportifs, mais un large panel de la population.

Tendinite de l’épaule: comment la reconnaître?

tendinite-épaule-symptômes

Une tendinite de l’épaule se manifeste par une douleur caractéristique qui apparaît après un effort sportif ou des mouvements répétés. La douleur diffuse de l’épaule va irradier le bras.

De même, elle va s’amplifier à l’effort et avoir des poussées la nuit au point de vous réveiller. Enfin, la tendinite entraîne une perte de force musculaire.

Une tendinite de l’épaule rend complexe les gestes les plus simples du quotidien : lever les bras au-dessus de la tête, taper à l’ordinateur, porter un verre ou une fourchette à la bouche ou encore se coiffer. Dans ce cas, il est impératif de consulter un médecin sans tarder. Une tendinite qui n’est pas prise en charge peut, à terme, provoquer des micro traumatismes du tendon qui deviendront de plus en plus douloureux.

Il est nécessaire de consulter un médecin si :

La douleur, apparue après une chute, ne diminue pas après quelques jours de traitement.

La douleur est intense, d’apparition brutale ou s’accompagne d’essoufflement voire de douleurs thoraciques. Ce pourrait être alors le symptôme d’un problème cardiaque.

La tendinite de l’épaule : quelles sont les causes ?

tendinite-à-l-épaule-causes

La tendinite de l’épaule est dans la majorité des cas due à une sollicitation trop importante des muscles reliés à ces tendons ce qui crée leur inflammation.

Certaines activités professionnelles favorisent les lésions de l’épaule car l’articulation est fortement sollicitée. C’est le cas dans les situations suivantes :

-Contraintes de postures dans le travail, bras en l’air, mains tendues en avant du corps ou au-dessus de l’épaule), à force d’effectuer toujours les mêmes gestes plusieurs heures par jour, tous les jours.

-Gestes nocifs comme les élévations du bras fréquemment répétés.

-Activités professionnelles demandant des efforts musculaires importants de l’épaule liées au port de lourdes charges.

-Certaines activités sportives utilisant les gestes d’armer et de lancer (golf, volley-ball, javelot, tennis…) ou des activités à risque traumatique (rugby, football, judo…) favorisent une tendinite de l’épaule.

-Une calcification du tendon peut aussi être à l’origine de la tendinite, souvent consécutive à un traumatisme  répété sur l’épaule.

De plus, la dégénérescence des tendons de la coiffe des rotateurs, liée au vieillissement, est probablement un facteur augmentant la fragilité et donc, les risques de tendinite.

Tendinite de l’épaule : comment l’ostéopathie la soulage ?

tendinite-epaule-lostéopathie-peut-aider

L’ostéopathie est une technique thérapeutique manuelle et naturelle. Elle sera proposée en complément de la médecine classique. L’ostéopathie est indiquée pour une tendinite de l’épaule.

Notre ostéopathe à domicile et cabinet, va commencer à établir un diagnostic  pour bien repérer les tensions et les origines de la tendinite.

Avant de traiter l’épaule, il va observer l’ environnement musculo-squelettique, nerveux et circulatoire, notamment la position de l’occiput par rapport aux muscles trapèze. L’équilibre de l’occiput détermine la tension des muscles trapèze qui agissent sur l’omoplate et l’articulation de l’épaule.

Ensuite, notre ostéopathe en urgence va travailler sur les fascias, agissant ainsi sur une amélioration de la circulation sanguine. En effet, cette manipulation est nécessaire parce que la tendinite est souvent causée par une mauvaise irrigation du tendon. Ce qui rend sa guérison beaucoup moins efficace.

En outre, ce phénomène explique le peu d’efficacité des anti-inflammatoires distribués naturellement par voie sanguine. L’ostéopathie est là pour corriger les sources qui engendrent votre tendinite. Alors qu’elle peut atténuer la douleur, elle est surtout présente pour limiter les risques de récidive.

Ces pertes de mobilité articulaires, notamment au niveau de l’épaule, sont souvent à l’origine d’une sollicitation excessive du tendon. Cette sollicitation  peut créer à terme un terrain inflammatoire local qui s’entretient dans le temps si le problème n’est pas traité. Par des techniques adaptées, notre ostéopathe en île de France  viendra donc redonner une mobilité aux régions à l’origine de cette tendinite.

Suivant les cas, le traitement d’une tendinite de l’épaule peut toutefois être long. De plus, lorsqu’elle est très avancée, la tendinite de l’épaule peut nécessiter l’intervention de plusieurs professionnels de santé. Il faut compter généralement 2 à 3 séances d’ostéopathie afin d’améliorer significativement les douleurs de l’épaule.

Le thérapeute vous donnera également des conseils concernant votre activité professionnelle, physique, votre alimentation  afin d’optimiser la guérison.

 

 

Nos ostéopathes à domicile et cabinet pour prendre en charge votre tendinite à l’épaule!

osteo-urgence

Si vous êtes atteint (e) de tendinite à l’épaule et que vous souhaitez être pris en charge efficacement, n’hésitez pas à contacter nos ostéopathes à domicile et cabinet,  à Paris et île de France !

Vous serez pris en charge dans les meilleurs délais. Contactez le 01.84.25.06.25 !

Pour poursuivre la lecture de l’article et profiter de nos conseils préventifs contre la tendinite de l’épaule, réservez votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

 

Ulcère de l’estomac: Comment l’ostéopathie viscérale peut aider à le soulager ?

ulcere-estomac

ulcere-de-l-estomac-symptomes-causes-osteopathie-minL’ulcère de l’estomac est une pathologie assez fréquente qui  touche environ un français sur 10. L’ulcère provoque un trou dans la paroi de l’estomac. Ses manifestations sont  des douleurs et une sensation de brûlure. Associé soit au stress, soit à l’alimentation, l’ulcère de l’estomac est en vérité dans une majorité des cas due à une bactérie. En complément d’un traitement allopathique souvent indispensable, l’ostéopathie  peut aider à soulager  les symptômes les plus gênants. Comment l’ulcère se forme ? Comment l’ostéopathie viscérale le soulage ? Décryptage.

Qu’est-ce qu’un ulcère de l’estomac?

ulcère-estomac-quest-ce-que-cest

L’ulcère se définit généralement comme la perte d’une partie superficielle des muqueuses tapissant la paroi interne de certains organes. En effet, cette perte provoque  une lésion à son niveau.

Rappelons succinctement que l’estomac, pour faciliter la digestion des aliments, produit du suc gastrique. Ce liquide contient notamment de l’acide chlorhydrique. L’estomac possède une barrière protectrice, appelée mucus, qui la tapisse afin de le protéger contre les attaques acides. Mais lorsque l’acidité est trop importante, elle entraîne une inflammation de la paroi digestive : on parle alors de gastrite. Si ce déséquilibre perdure, la paroi de l’estomac finit par se percer et un ulcère se forme. Deux types d’ulcère sont à distinguer en fonction de leur localisation :

-L’ulcère duodénal se localise dans le duodénum, entre l’estomac et l’intestin grêle. Ce type d’ulcère concerne 90 % des cas.

-L’ulcère gastrique se situe dans l’estomac lui-même. Plus rare, ces complications peuvent être plus graves.

L’ulcère de l’estomac est une maladie chronique qui évolue par poussées successives.

Ulcère de l’estomac : quelles sont les causes?

ulcere-de-l-estomac-causes-min On a longtemps cru que l’ulcère de l’estomac avait des origines psychosomatiques. Mais, des récentes études épidémiologiques ont démontré que cet ulcère était dû dans 60 à 80% des cas à la bactérie, Helicobacter Pylori.

Cette découverte a radicalement changé le traitement de l’ulcère, qui, désormais s’attache à  éliminer cette bactérie. Il reste de manière minoritaire, que d’autres facteurs peuvent provoquer un ulcère de l’estomac notamment le stress ; l’abus d’alcool et le tabagisme.

De plus, la prise régulière d’aspirine ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens est un facteur pouvant déclencher un ulcère. En effet, ces médicaments gastro-toxiques atténuent les mécanismes de défense naturelle de la muqueuse gastrique. Ainsi, ils peuvent provoquer  un processus d’ulcération.

Ulcère de l’estomac : quels sont les symptômes ?

ulcère-de-l-estomac-symptomes-min Dans la formation de l’ulcère de l’estomac,  les attaques acides se manifestent par une douleur abdominale récurrente et une sensation de brûlure. Ces dernières augmentent lorsque la personne s’alimente. Elle se sent ballonnée et est vite rassasiée.

Généralement, la douleur est aggravée par la faim et la prise d´anti-inflammatoires. Mais, elle est atténuée lorsque la personne s’alimente ou prend un antiacide.

En outre, elle peut être située juste au niveau de la région épigastrique. De plus, elle peut être irradiée vers le dos et vers le haut,  pouvant remonter jusqu´à la partie supérieure de l´œsophage. Par ailleurs, d’autres symptômes peuvent apparaître :

Nausées et vomissements,

Fatigue,

Perte de poids liée à la perte d’appétit,

Dyspepsie (gêne à la digestion après un repas)

Si aucun traitement n’est appliqué, l’ulcère de l’estomac peut connaître des complications. L’hémorragie digestive haute est la plus fréquente. Elle se caractérise par des vomissements de sang, des diarrhées noires composées de sang digéré ou une anémie. En effet,  il faut impérativement consulter un médecin lorsque du sang se trouve dans les vomissements ou dans les selles.

Ulcère de l’estomac :comment l’ostéopathie viscérale peut aider à le soulager?

ulcère-de-lestomac-et-ostéopathie Pour soulager les douleurs de l’ulcère de l’estomac, notre ostéopathe à domicile et cabinet a recours à des techniques dites viscérales. Il s’agit de techniques douces permettant aux organes et au système digestif dans son ensemble d’accomplir au mieux leur fonction.

En cas de problèmes de digestion, le praticien prendra en compte l’innervation neuro-végétative des organes et des viscères.

En effet, d’un point de vue ostéopathique, on considère souvent qu’une vertèbre en lésion ostéopathique, c’est-à-dire en hypomobilité (perte de mobilité), peut irriter un nerf destiné à innerver un organe.

Ainsi, de la sixième vertèbre dorsale (D6) émerge le nerf destiné à innerver l’estomac. De même pour D8 qui dessert le foie, etc. C’est pourquoi  des troubles digestifs peuvent avoir pour origine un problème vertébral. Il est dans le rôle de notre ostéopathe d’atténuer cette lésion.

Par ailleurs, l’ostéopathe vérifiera la bonne détente du diaphragme, qui est juste au-dessus de l’estomac, afin d’assurer sa motilité (mouvement inhérent à un organe). Le diaphragme joue un rôle de pompe, favorise la digestion et les échanges circulatoires.

Si une restriction est présente à ce niveau, il fera en sorte de la réguler. Cela passera par un travail d’équilibration ; un relâchement  de l’environnement de l’organe, des différents liens entre l’organe concerné et les organes voisins (ligaments, mésos). Le thérapeute  va également investiguer la mobilité et la motilité  de l’estomac.

En plus du travail sur l’estomac, il s’intéressera au :

-pancréas (derrière l’estomac) ;

-foie (relié à l’estomac par une structure fibreuse appelée petit épiploon) ;

-duodénum (situé après l’estomac dans le système digestif).

Les techniques ostéopathiques vont permettre d’améliorer le transit intestinal, de faciliter l’élimination et de diminuer la sensation de ballonnements et les reflux.

Notre ostéopathe à Paris effectue un bilan viscéral global et vérifie :

-La mobilité globale de l’abdomen/ventre.

-La mobilité spécifique de l’estomac et des organes voisins (notamment le foie, le colon et l’intestin grêle).

-La liberté des ligaments qui les relient entre eux.

Le traitement ostéopathique, en redonnant de la mobilité aux viscères, permet une meilleure vascularisation donc un meilleur fonctionnement du transit intestinal.

Faites appel à nos ostéopathes à domicile et cabinet pour soulager votre ulcère de l’estomac !

osteo-urgence Si vous souffrez d’ulcère de l’estomac, n’hésitez pas à vous rapprocher auprès de nos ostéopathes à domicile et cabinet pour vous soulager de vos douleurs. Vous pouvez les joindre au 01 84 25 06 25.

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils prÉventifs contre L’ULCÈRE de l’estomac, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

Le torticolis: quels sont les effets bénéfiques de l’ostéopathie ?

torticolis-que-faire

Le torticolis, même s’il s’agit d’un trouble sans gravité, peut être très incommodant au quotidien. Environ deux français sur trois sont concernés dans leur vie par une douleur au cou avec une raideur locale. Cette douleur, provoquée par une contraction des muscles du cou, gène  les mouvements de rotation et d’inclinaison de la tête. Quelles sont ses causes ? Quels sont les effets bénéfiques de l’ostéopathie en cas de torticolis ? On fait le point !

Le torticolis : qu’est-ce-que c’est ?

torticolis-quest-ce-que-cest

Le torticolis est une contracture musculaire douloureuse  qui survient à l’arrière du cou et d’un seul côté des muscles sternocléido-occipitomastoïdiens.

Il existe trois principaux types de torticolis  en dehors des torticolis d’origine grippale par exemple :

-le torticolis commun : il s’agit d’un torticolis bénin, sans gravité. C’est une forme de torticolis qu’on ressent le matin au réveil après un sommeil dans une mauvaise position. Il en est de même lorsqu’on a conservé trop longtemps la tête dans une position contraignante.

-le torticolis spasmodique : se manifeste de manière fulgurante, sans cause apparente, par des contractures musculaires successives violentes. Ces dernières sont associées à des douleurs et des raideurs de la nuque. La tête s’incline latéralement, du côté du muscle en spasme et est tourné du côté opposé à la contracture.

le torticolis congénital : Ce type de torticolis est observé chez certains enfants qui ont conservé une mauvaise position dans l’utérus au cours de la grossesse. En effet, ces derniers ont connu des traumatismes  lors d’une naissance par exemple par forceps.

On connaît deux formes de torticolis musculaire qui posent problème : l’une chronique et l’autre aiguë. Par exemple, certaines personnes sont  victimes de torticolis à répétition ou chroniques, qui sont parfois la cause d’une arthrose des cervicales, principalement chez les femmes approchant l’âge de la ménopause.

Le torticolis : quels sont les symptômes?

torticolis-symptômes-min

Les symptômes du torticolis sont relativement évidents à repérer :

-La tête est bloquée d’un côté ou de l’autre. Les douleurs sont parfois telles qu’il est impossible de garder la tête droite.

-Une douleur au cou se fait sentir, notamment lorsqu’on cherche à le redresser.

-Les muscles du cou sont durs et contractés.

-La douleur peut irradier dans les bras, engendrant dans ce cas une névralgie cervico-brachiale (NCB).

Son apparition est brutale, très souvent matinale après un sommeil dans une mauvaise  position.

De plus, on constate parfois l’apparition de spasmes dans d’autres zones de la tête telles que les paupières, le visage, la mâchoire, ou encore au niveau des mains. Ces spasmes surviennent en général sans prévenir mais rarement,  pendant le sommeil.

Attention, si votre torticolis s’accompagne de fièvre, de vomissements, de maux de tête importants où une raideur de nuque,  consultez un médecin rapidement.

Le torticolis : quelles sont les causes?

torticolis-causes

Le torticolis apparaît suite à un certain nombre de causes. Ce sont généralement :

-De mauvaises positions : pendant le sommeil, au bureau ou pendant des travaux.

Un oreiller non-adéquat : qui entraîne une mauvaise posture du cou.

-Une exposition au froid : qui fragilise les muscles du cou.

Un traumatisme : dû à un faux mouvement ou à un choc lors d’un accident de voiture.

-La fatigue : par exemple, lorsque vous manquez de sommeil, vos muscles fonctionnent moins bien.

-Le stress : qui provoque une tension dans les muscles. Lorsque vous somatisez, vous n’extériorisez pas certaines de vos émotions, ou de manière insuffisante. C’est alors que votre corps les traduit brutalement.            .

-Une infection ou un état grippal : Lorsque vous êtes malade, vos muscles sont plus sensibles.

Cependant, les torticolis peuvent avoir d’autres causes. Par exemple, ils peuvent être dus à une hernie discale ou à de l’arthrose.

D’autres facteurs comme le stress, l’obésité et l’habitude de se mettre dans une posture inappropriée favorisent le torticolis. Il faut également savoir que fumer accélère la dégénérescence des vertèbres cervicales.

Le torticolis : que va faire l’ostéopathe ?

torticolis-que-va-faire-losteoapthe

Pour traiter un torticolis, vous pouvez bien sûr utiliser un antalgique ou un anti-inflammatoire, mais il est recommandé dès les premiers symptômes d’avoir aussi recours au traitement naturel ostéopathique.

En effet, si les médicaments calment la douleur, l’ostéopathie va s’attacher aux causes profondes et les traiter.

L’ostéopathie, en matière de torticolis, agit sur deux dimensions, celles de la prévention et celles du traitement. A chaque consultation, notre ostéopathe à domicile ou en cabinet commencera par poser un diagnostic.

Tout d’abord, il va réaliser un bilan de la mobilité afin de déterminer les manipulations nécessaires. Celles-ci peuvent se faire au niveau des épaules, ou plutôt à distance, pour rééquilibrer le bassin. Il mettra son savoir-faire en œuvre pour éviter des crises aiguës ou des récidives qui risquent de devenir chroniques.

Ainsi, l’ostéopathe va tenir compte de l’ensemble des structures susceptibles d’interagir avec le cou. Les régions investiguées sont en priorité :

  • le crâne (sphère de travail de prédilection des ostéopathes). Ceci a pour but une détente des muscles masticateurs et sous-occipitaux, selon l’origine de la douleur.
  • le thorax (en raison des liens via le muscle SCOM) ;
  • le bassin et les vertèbres lombaires (lien duremérien) ; Le torticolis peut occasionner des modifications permanentes de la colonne vertébrale au niveau du cou ou de la musculature environnante.
  • les reins (lien embryologique entre les reins et les vertèbres cervicales).

Par ailleurs, il faut rappeler que notre ostéopathe à Paris et en île de France va masser  le cou sans qu’il n’y ait jamais de craquements avec des gestes doux. Ses manipulations précises ont pour effet d’éliminer toutes tensions musculaires au niveau du cou.

Ce traitement ostéopathique va redonner une mobilité au cou et un équilibre global à l’ensemble du corps.

Faites appel à nos ostéos dispos à Paris et île de France pour soulager votre torticolis!

osteo-urgence-paris-ile-de-france

Si vous souffrez de torticolis, n’hésitez pas à contacter nos ostéos dispos à Paris et île de France pour vous soulager de vos douleurs. Ils vous garantiront une prise en charge de qualité et ce, dans les meilleurs délais. La consultation peut se faire soit à domicile, soit en cabinet.  Contactez le 01.84.25.06.25 !

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils en cas de torticolis, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

Équilibre acido-basique et alimentation

L’ostéopathie est un allié précieux pour aider l’organisme à retrouver son équilibre acido-basique.

equilibre-acido-basique-min

L’équilibre acido-basique de votre organisme est nécessaire pour lutter contre les maux comme l’ostéoporose, l’arthrite, les troubles digestifs, etc. Dans cet équilibre, une bonne alimentation est de rigueur. Pour retrouver ou garder un bon équilibre acido-basique, l’ostéopathie peut vous apporter son aide. Coup de projecteur sur l’équilibre acido-basique, la place de l’alimentation et le rôle de l’ostéopathie  pour rester en bonne santé.

Le PH : c’est quoi ?

ph-cest-quoi

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons ce qu’est un PH (potentiel hydrogène).

Pour bien fonctionner, notre organisme doit bénéficier d’un environnement au pH équilibré. Il est représenté par une échelle de valeurs de 0 à 14, permettant de mesurer l’activité chimique des ions hydrogènes H+ dans un fluide.

  • Lorsque le pH est situé entre 0 et 7 : on dit que le fluide est acide.
  • Si le pH est égal à 7 : on dit que le fluide est neutre.
  • Ou le pH est situé entre 7 et 14 : on dit que le fluide est alcalin, ou basique.

Équilibre acido-basique: qu’est-ce-que c’est?

équilibre-acido-basique-alimentation-min

L’équilibre acido-basique de notre corps consiste à maintenir une proportion entre les substances acides et les substances basiques.

Pour que notre organisme fonctionne de manière optimale, le pH de notre sang se situe entre 7,38 et 7,42. Au-delà de ces limites, notre santé est menacée.

La sédentarité, une alimentation déséquilibrée, le stress et le manque de sommeil sont des facteurs de l’acidification de notre corps.

L’excès d’acidité favorise une inflammation générale de l’organisme et perturbe le système digestif. En effet, s’il y a trop d’acide, il va puiser  dans des nutriments des  substances alcalinisantes, du sang, de la peau, et des muqueuses.  De cette manière, le corps va alcaliniser pour garder un équilibre constant.

Quels sont les symptômes de l’acidification?

acidification-symptomes

La lutte contre l’acidification de notre corps peut entraîner certains déséquilibres avec les symptômes suivants :

-déminéralisation des os (ostéoporose)

-aigreurs digestives avec renvois acides,

-douleurs musculaires très fréquentes : les courbatures étant liées à une acidose des tissus,

-problèmes cardiaques

– Sensibilité et une moindre résistance au froid,

-affaiblissement du système immunitaire

-irritabilité et nervosité

-fatigue chronique

-épuisement du système nerveux

Équilibre acido-basique: quel est le rôle de l’alimentation?

équilibre-acido-basique-alimentation

Pour garder un bon pH de votre organisme, il faut préserver un équilibre alimentaire.

L’alimentation moderne est globalement très acidifiante, ce qui conduit à une acidification chronique des tissus, que l’on nomme acidose. A long terme, l’acidose favorise de nombreux troubles. Pour se prémunir de ces excès d’acidité, il devient important d’opter pour une alimentation riche en minéraux alcalinisants.

Les premiers aliments dans le maintien acido-basique sont  les fruits et les légumes. En effet, l’intérêt majeur de ces derniers est donc leur teneur en minéraux, puisque ceux-ci vont permettre de prévenir ou de résorber l’acidose.

De même, les aliments riches en oméga 3 contribuent à cet équilibre acido-basique. Ce sont les poissons, les huiles de poisson et les fruits à coques. Enfin, certaines épices comme le curcuma favorisent cet équilibre.

Équilibre acido-basique: quels produits choisir?

aliments-alcanilisants

Ainsi, il faut consommer ces derniers aliments de manière régulière. Il est recommandé les produits suivants :

 

Fruits : Bananes, melons, poires, pêches, dattes et autres fruits sucrés.

Légumes : De tous les aliments, seuls les légumes feuillus ou colorés sont véritablement alcalinisants. Brocoli, épinards, germinations, haricots figurent parmi les meilleurs exemples.

-Noix et graine : Les graines sont en général plus alcalinisantes que les noix, parmi lesquelles la moins acidifiante est de loin l’amande, suivie de la noix du Brésil et de coco.

-Céréales : Étant donné l’omniprésence de farines raffinées dans les aliments transformés, choisir des aliments préparés avec des céréales et des farines complètes, par conséquent riches en minéraux, fera une grosse différence pour votre équilibre acido-basique.

-Viandes : On entend parfois dire que les protéines sont acidifiantes. Il est vrai que la production d’énergie par le corps à partir de protéines produit beaucoup d’acide urique. C’est pourquoi il ne faut pas manger trop de viande par semaine.  Notez que les protéines des viandes renferment davantage de soufre que les protéines végétales, ce qui en font une source d’acide sulfurique plus importante.

-Produits laitiers : Consommez-les avec modération si vous avez tendance à souffrir d’acidité. Le yogourt et les fromages durs, surtout ceux qui sont vieillis, comptent parmi les aliments les plus acidifiants.

-Infusions : Certaines plantes sont plus riches en minéraux, comme l’avoine, l’ortie, le trèfle rouge ou la prêle. Préparées sous forme de tisane, elles peuvent constituer un apport significatif en minéraux et remplacer avantageusement le thé ou le café.

Équilibre acido-basique : l’apport de l’ostéopathie 

osteopathie-équilibre-acido-basique-min

L’équilibre acido-basique peut être maintenu ou retrouvé avec le concours de l’ostéopathie. En effet, cette dernière, par sa prise en charge globale de l’individu, est un allié incontournable pour aider l’organisme à retrouver son équilibre. De cette manière, elle va vous à éliminer les toxines et garder un bon pH.

Notre ostéopathe à Paris et île de France va aider le corps à retrouver toute son énergie, notamment lors de changement de saison ou encore lors de période de surcharge en toxines (repas de fêtes, etc.).

Cette prise en charge permet par exemple d’aider un système digestif paresseux ou congestionné, des intestins à retrouver une mobilité et une fonction d’élimination régulière, un foie engorgé, des reins peu mobiles, etc.

Ainsi, notre ostéopathe à domicile ou en cabinet, grâce à ses manipulations viscérales, va pouvoir relâcher les tensions accumulées  qui empêchent le bon fonctionnement de l’organisme.  Il va pratiquer aussi d’autres manipulations articulaires au niveau de la colonne vertébrale ou du bassin.

De plus,  les techniques crâniennes vont pouvoir renforcer les bénéfices du traitement viscéral par exemple dans les cas de digestion difficile, de fatigue ou de maux têtes inhabituels.

Enfin, un travail au niveau thoracique va vous aider à retrouver une respiration large et efficace, favorisant le fonctionnement digestif de votre corps.

Ainsi, de cette manière, le thérapeute va contribuer à maintenir un équilibre acido-basique de votre organisme.

Faites appel à nos ostéopathes à Paris et île de France !

osteo-urgence-paris-ile-de-france

Un équilibre acido-basique permet de préserver  l’organisme de plusieurs maux ! L’ostéopathie, est un allié précieux pour aider l’organisme à garder ou retrouver cet équilibre. Rapprochez-vous de nos ostéopathes à Paris et île de France qui vous aiguilleront dans cette dynamique.

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils pour garder ou retrouver l’Équilibre acido-basique, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

Les bienfaits de l’ostéopathie viscérale

osteopathie-viscerale-en-cas-de-troubles-digestifs

L’ostéopathie est réduite très souvent à la seule mobilisation des os et des articulations. C’est à tort. Ses principes peuvent aussi s’appliquer aux tissus mous. C’est ainsi que l’ostéopathie viscérale se propose de traiter un éventail très large de pathologies digestives : reflux gastro œsophagien, constipation, reflux, syndrome de l’intestin irritable…Zoom sur son application et ses bienfaits !

 

Qu’est-ce-que les viscères?

visceres

Les viscères désignent principalement les organes qui remplissent les cavités thoraciques, abdominales et pelviennes. Il s’agit du foie, de l’estomac, du cœur, des intestins, des reins, de la vessie, etc.

L’ostéopathie viscérale considère que les organes peuvent accumuler des tensions. De plus, ces organes peuvent souffrir de restrictions dans leur mouvement et dans leur interaction avec les nombreux tissus qui les entourent. Alors, ils peuvent être gênés ou irrités.
En effet, le système digestif est un muscle « lisse ». Aussi, il peut subir des troubles musculaires.

Par ailleurs, l’ostéopathie considère chaque patient dans sa globalité.

C’est pour cette raison que nous devons être attentifs aux signaux que le corps nous envoie. Lorsque des tensions touchent un viscère, on peut ressentir une douleur par exemple sur la colonne vertébrale.
Et inversement, un petit blocage vertébral peut provoquer des perturbations sur nos viscères !

Autre exemple, une constipation peut tout aussi bien entraîner des douleurs au niveau des lombaires, comme elle peut être la conséquence d’un manque de mobilité de votre colonne vertébrale.

Notre cerveau influence aussi profondément les viscères. Les stress physiques et psycho émotionnels sont donc susceptibles de créer des tensions chez les différents organes de notre organisme.

 

La relation entre les organes et les viscères

la-relation-entre-les-organes-et-les-visceres

Les organes et viscères de la cavité abdominale sont naturellement liés et donnent le concept « d’articulation viscérale » de part des surfaces de glissement et des systèmes d’attaches.  Nous allons voir ce qu’il en est pour les organes de la cavité pelvienne et ceux de la cavité abdominale.

-Les organes de la cavité pelvienne comprennent la vessie, l’utérus et les ovaires, chez la femme, ou la prostate chez l’homme. Ils s’appuient directement au fond du bassin. Ainsi,  s’ils sont mal positionnés, ils peuvent comprimer les nerfs et les vaisseaux sanguins rejoignant les membres inférieurs.

C’est pourquoi suite à un accouchement, il est fréquent que les organes pelviens de la femme se retrouvent « aspirés » vers le bas (on parle alors de « ptose »). Ce qui conduit à de désagréables manifestations comme les fuites urinaires, les douleurs lors de relations sexuelles, les hémorroïdes, etc.

-Les organes de la cavité abdominale: comprennent les reins, les glandes surrénales, les intestins, le côlon, le foie, la vésicule biliaire, l’estomac, la rate et le pancréas. Ils entretiennent un rapport étroit avec le caisson abdominal qui les confine. Comme les intestins sont particulièrement vulnérables au stress chronique et au manque de repos, il est connu qu’on peut être constipé en situation de stress aigu ou chronique.

Ostéopathie viscérale: de quoi s’agit-il?

osteopathie-viscerale

L’ostéopathie viscérale intervient sur les organes, les viscères (estomac, intestin grêle…), mais également les membranes en rapport avec les muscles et viscères du corps humain: les fasciae.

Pour être précis, nous devrions plus parler de techniques ostéopathiques viscérales et non pas d’ostéopathie viscérale. En fonction des pathologies, différentes techniques peuvent être utilisées. L’ostéopathie viscérale fait partie intégrante d’une des techniques à disposition du thérapeute. Ce type d’ostéopathie mêle des techniques manuelles ayant un impact sur les viscères.

Cette méthode agit sur les organes thoraciques et digestifs, notamment pour permettre de retrouver un bon fonctionnement général de l’organisme.

En effet, trois zones concernent l’ostéopathe dans le domaine de l’ostéopathie viscérale :

le thorax qui renferme le cœur, les poumons et la gaine viscérale du cou ;

l’abdomen : dans lequel se trouvent les organes digestifs et les reins ;

le petit bassin : dans lequel on retrouve la majeure partie du système uro-génital.

Ces trois régions doivent impérativement fonctionner correctement pour éviter tous les troubles digestifs et toutes les tensions. En effet, ces dernières peuvent se répercuter dans tout l’organisme, partie inférieure et supérieure du corps.

 

Ostéopathie viscérale: que fait l’ostéopathe ?

osteopathie-viscerale-que-fait-losteopathe

L’ostéopathie considère l’individu dans son ensemble. Donc même si vous consultez un ostéopathe pratiquant des techniques viscérales, notre ostéopathe à domicile ou en cabinet va procéder ainsi.

Dans la grande majorité des cas, il va mêler l’ostéopathie viscérale, l’ostéopathie structurelle, l’ostéopathie fasciale et l’ostéopathie crânienne.

L’ostéopathe devra donc, comme toujours, établir un diagnostic en se référant d’une part à une anamnèse, d’autre part à ce qu’il perçoit dans l’auscultation du patient.

En fonction des éléments recueillis, il choisira d’avoir une action qui portera sur le  rééquilibrage des liens viscéraux pour permettre un bon fonctionnement des organes par rapport à leur point d’attache. Ou sur la correction de la mobilité par rapport au diaphragme et aux autres viscères. Soit, la relance du fonctionnement intrinsèque de l’organe. Soit, sur les nerfs et les organes qu’ils innervent via les vertèbres.

Par exemple, une intervention sur le ventre peut aussi améliorer des problèmes respiratoires comme l’asthme et certaines lombalgies. Tout simplement parce que les viscères sont en relation avec le diaphragme, le principal muscle de la respiration, et qu’ils sont attachés par des ligaments à la colonne vertébrale.

Il n’existe aucune contre-indication pour cette méthode sauf en cas de douleur aiguë, intense,  de vomissements etc.  Bref, d’une évolution récente et inhabituelle signalant un trouble organique. Dans ce cas, il faut aller consulter un médecin.

Après plusieurs séances, les douleurs vont s’atténuer peu à peu et le patient va pouvoir retrouver un équilibre et un bien-être.

Nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à votre service !

N’hésitez pas à contacter nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à Paris et île de France, en cas de troubles digestifs. Nos praticiens sont à votre service pour vous prodiguer les soins nécessaires qui vont vous soulager et vous permettre de reprendre une vie régulière et équilibrée.

 

 

Coliques de bébé : Comment l’ostéopathie les soulage ?

L’ostéopathie est idéale pour soulager les coliques de bébé de manière douce et avec efficacité.

colique-de-bebe-comment-les-soulager-min Les coliques de bébé sont bien connues, près d’un bébé sur cinq en souffre. Source d’inquiétude pour les parents, elles provoquent des pleurs et des cris. A ce jour,  aucun médicament n’a jusqu’ici fait preuve d’une réelle efficacité.  Par contre, l’ostéopathie peut les soulager de manière douce dans certains cas. Comment reconnaître les coliques ? Comment l’ostéopathie les soulage ? Démonstration !

Les coliques de bébé: qu’est-ce-que-c ‘est ?

colique-de-bebe-quest-ce-que-cest Les coliques du bébé sont des douleurs abdominales récurrentes et touchent environ 20 % des nourrissons.

En effet, elles surviennent généralement entre la 6ème et la 8ème semaine après la naissance, mais peuvent commencer dès la 3ème semaine. Elles se dissipent progressivement jusqu’à disparaître entre le 4ème et le 6ème mois. Par ailleurs, les bébés allaités par leur mère seraient moins touchés que les bébés nourris au biberon avec des préparations commerciales.

Quels sont les symptômes des coliques de bébé ?

coliques-bebe-symptomes-min Pendant les crises de colique, le bébé a le ventre gonflé et dur. Ses mains sont crispées et ses genoux sont souvent repliés vers son ventre. Son visage exprime une certaine détresse. Il pleure souvent. De plus, des émissions de gaz  peuvent se manifester. Les crises sont surtout concentrées après les repas et le soir. Elles sont en général spontanée,  imprévisibles et durent longtemps.

En dehors des crises de colique, le nourrisson est normal,  dort bien et sa prise de poids est continue. Les coliques du bébé sont un motif fréquent de consultation chez le pédiatre. Il est recommandé de faire procéder à un diagnostic par le médecin, pour savoir s’il s’agit bien de coliques.

Les coliques de bébé : quelles sont les causes ?

coliques-de-bebe-causes-min Parmi les causes possibles des coliques du bébé, on trouve :

Une accumulation de gaz dans les intestins, résultant d’une déglutition exagérée lorsque bébé tète ou qu’il pleure.

Une expulsion insuffisante d’air après la tétée. Dans ce cas, le bébé ayant avalé trop d’air en tétant.

Une mauvaise absorption des hydrates de carbone (lactose). Ces derniers  produiraient une fermentation bactérienne et du H2 (dihydrogène).

Des troubles de la motilité intestinale due à une production excessive de gaz.

Certains facteurs externes pourraient provoquer des coliques du nourrisson :

Le tabac favorise  les risques.

Les bébés nourris au lait en poudre. Ce dernier entraînerait une modification de la flore intestinale. Ce qui n’est pas le cas du lait maternel.

Certains bébés sont également allergiques aux protéines du lait de vache.

Le fait que la mère ait subi un stress important pendant la grossesse ou durant l’accouchement.

Coliques de bébé : Comment l’ostéopathie les soulage ?

coliques-de-bebe-osteopathie-pour-les-soulager Les coliques de bébé peuvent être soulagées dans la plupart des cas par l’ostéopathie. En effet, notre ostéopathe à Paris va en premier lieu établir un diagnostic précis, ce qui va lui permettre de déterminer les zones de souffrance à traiter. De plus, il est nécessaire pour lui de déterminer l’influence des facteurs comme les allergies, le reflux gastro-œsophagien, etc.

Par ailleurs, au cours de la grossesse ou lors de la naissance, certaines positions du fœtus  peuvent engendrer des tensions corporelles. Certaines tensions, dans les organes du système digestif peuvent engendrer des coliques.  Dans ce cas, l’ostéopathe va diminuer les tensions et favoriser le retour à l’équilibre  du système digestif.

Autre exemple, le nerf du bébé qui alimente les organes du système digestif peut subir certaines tensions néfastes. En libérant ces tensions, le thérapeute aura un effet bénéfique  au niveau des symptômes du ventre. En effet, notre ostéopathe pour bébé à Paris, grâce à des techniques spécifiques, va intervenir sur les 4 principaux axes suivants:

Travail sur le diaphragme

bebe-massage Si votre bébé présente une altération de la fonction diaphragmatique (du point de vue ostéopathique), il souffre probablement de troubles viscéraux. Ils se manifestent par de la douleur et des crises de larmes pouvant perturber son sommeil. L’ostéopathe, par des manipulations très douces, essaiera de rétablir une dynamique diaphragmatique correcte. Si le diaphragme n’est pas à l’origine du problème, l’ostéopathe devra travailler d’autres structures à l’origine des coliques.

Travail sur les viscères 

bebe-coliques-osteopathe-paris

Grâce à la technique viscérale, notre ostéo pour bébé va travailler à diminuer le gaz et les restes de nourriture en agissant sur le système digestif.

Travail sur le cou

bebe-osteopathe-cou-paris Les tensions viscérales dues aux coliques peuvent générer des tensions sur la colonne vertébrale. En effet la mobilité de bébé peut être dérangée par des coliques. Cela peut engendrer des troubles de la mobilité du dos et de la nuque jusqu’à déranger la tétée. En libérant les restrictions et la pression exercée sur le cou, cela va permettre à votre bébé d’avaler plus facilement.

Travail sur la sphère musculaire

coliques-bebe-osteopathe-paris Chez certains bébés, durant les premières semaines de leur vie, on constate une mobilité un peu réduite.  Plus le temps passe, plus bébé s’éveille et mobilise ses muscles. C’est alors qu’il y a un phénomène de tensions musculaires. Ainsi,  notre ostéopathe pour bébé à Paris et île de France pourra les libérer afin de diminuer les crises de coliques.

En définitive, l’ostéopathie de bébé se pratique avec des manipulations douces, ce qui diffère beaucoup des manipulations traditionnelles pour l’adulte.

Enfin, on rappelle que le traitement ostéopathique est effectué de manière individuelle en fonction de chaque cas.  Pour le bébé, la caractéristique de l’intervention de l’ostéopathe est la manipulation avec douceur.

Faites appel à nos ostéopathes à Paris pour prendre en charge les coliques de votre bébé!

osteo-urgence-paris-ile-de-france Si votre bébé souffre de difficultés digestives telles que les coliques, Rapprochez-vous de nos ostéopathes pour bébé à Paris et île de France, spécialistes des troubles du bébé afin qu’une meilleure prise en charge soit effectuée dans les meilleurs délais. Ils sont disponibles 24H/24 et 7J/7 à domicile ou en cabinet.

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils préventifs contre les coliques, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

La sinusite : comment l’ostéopathie peut la traiter ?

sinusite-et-osteopathie

L’ostéopathie, une méthode de soin efficace pour prévenir et traiter les maux de la sinusite.

sinusite

La sinusite est une affection qui se manifeste lors de simples rhumes ou de changements de saisons. Elle touche 10 % à 15 % de la population, adultes comme enfants. Mais, elle peut revêtir une forme aiguë et devenir chronique. Cette dernière est alors invalidante. L’ostéopathie offre de bonnes solutions naturelles en prévention et en traitement de la sinusite.  Zoom sur la sinusite et sa prise en charge !

Qu’est-ce-que la sinusite?

sinusite-quest-ce-que-cest

On parle de sinusite quand les sinus sont infectés. Les sinus se trouvent en arrière des fosses nasales. Il existe différents types de sinusites :

– frontale : qui touche  les sinus frontaux au-dessus des sourcils.

– maxillaire : qui se situe sous les orbites.

-chronique : lorsque la sinusite n’est pas correctement soignée et perdure.

La sinusite peut être d’origine dentaire, allergique et peut donner suite à une infection virale, bactérienne ou fongique. Les formes les plus sévères de sinusites sont celles aiguës et chroniques.

-la sinusite aiguë : liée à une affection, souvent virale, aiguë des voies aériennes supérieures (par exemple un rhume). D’autres causes peuvent en être à l’origine : une infection bactérienne ou fongique, des allergies, un abcès dentaire se propageant aux sinus et des polypes nasaux. Ce peut être aussi la pollution atmosphérique.

-la sinusite chronique: elle devient chronique lorsqu’elle persiste au-delà de 12 semaines. Si la sinusite aiguë ne répond pas aux traitements habituels ou si elle n’est pas soignée, elle risque d’évoluer vers une sinusite chronique.

Le plus souvent, cette dernière est due à des allergies. Il peut s’agir d’allergies aux animaux familiers, aux acariens, au pollen et aux champignons. De plus, d’autres substances peuvent provoquer une inflammation des parois du nez et des sinus.

La sinusite : quels sont les symptômes ?

sinusite-quels-sont-les-symptomes

Les symptômes de sinusite aigue ou chronique sont les mêmes. On retrouve des douleurs et une sensation de pression au visage, des maux de tête, parfois une fièvre légère et un malaise général. De plus, on constate souvent une diminution ou perte d’odorat, une mauvaise haleine, parfois une toux grasse (les sécrétions peuvent se retrouver dans la gorge). Par ailleurs, les douleurs s’intensifient lorsque l’on penche la tête vers le bas et lors des écoulements plus ou moins purulents. D’autres douleurs peuvent apparaître selon la localisation de la sinusite :

-Aux dents (sinusite maxillaire)

-A la base du crâne (sinusite sphénoïdale)

-A l’arrière des yeux ou d’un seul œil ou entre les yeux. Peut apparaître alors un aspect purulent dans le coin interne de l’œil plus ou moins prononcé ou même discret (sinusite ethmoïdale).

Quelles sont les causes de la sinusite?

sinusites-causes

Il existe plusieurs causes à l’apparition d’une sinusite.

On peut développer une sinusite d’emblée ou  suite à une infection virale ou bactérienne. Elle peut être aussi une complication chronique de certaines inflammations naso-pharyngées. C’est le cas d’un rhume répétitif,  d’une exposition à des agents polluants et à la fumée de cigarette.

Autres causes, un abcès dentaire qui n’a pas été soigné.

Enfin, la présence de polypes dans le nez ou une malformation des ouvertures des sinus vers le nez sont des facteurs propices à la sinusite.

Par ailleurs, les allergies peuvent donner des sinusites aiguës, voire chroniques.

Peut-on prévenir la sinusite ?

peut-on-prevenir-la-sinusite

Les sinusites, qu’elles soient hivernales ou printanières, épisodiques ou chroniques, peuvent être évitées. Soit par des mesures de prévention naturelle ou sur prescription médicale.

Pour les sinusites allergiques, un programme alimentaire adapté peut être nécessaire.

La sinusite : comment l’ostéopathie peut la traiter ?

sinusite-comment-losteopathie-peut-vous-aider

Il est important de rappeler qu’il faut établir un diagnostic précis afin de déterminer la nature de la sinusite et par voie de conséquence son traitement.

Notre ostéopathe à domicile ou en cabinet interviendra en complément de la médecine traditionnelle soit en prévention, soit dans le traitement.

Ainsi, dans ce cadre, il va établir son diagnostic avec l’aide du patient pour s’assurer de la nature, de la localisation et de la genèse de la sinusite.

bilan-cranien-complet

Par conséquent, à l’aide de tests précis et adaptés, le thérapeute va effectuer un bilan crânien complet. Il portera surtout son attention sur les os suivants : le frontal, le zygomatique, le maxillaire, l’ethmoïde et le temporal.

Puis, il va pouvoir se fixer ses objectifs ostéopathiques : réduire la congestion faciale, soulager les douleurs locales et à distance et stimuler le système immunitaire. Ensuite, il va optimiser le système de drainage des sinus afin de réduire les prises médicamenteuses et les récidives.

Ainsi, notre ostéopathe à Paris & dans toute l’île de France va rendre la mobilité physiologique des os du crâne et du visage en lien avec les sinus.  Par conséquent, il va faire en sorte que le système de drainage des sinus soit optimisé. Au final, la sinusite va diminuer voire disparaître. A long terme, le traitement ostéopathique va permettre de diminuer notablement les récidives de sinusite et empêcher une chronicité. Ainsi, il va réduire la consommation médicamenteuse.

Enfin, les effets du traitement ostéopathique sont divers en fonction des patients. Chez certains, l’amélioration est immédiate. Après une séance, d’autres ressentent la douleur de façon plus aiguë pendant quelques heures avant d’être soulagés. Les derniers seront soulagés qu’à l’issue de plusieurs séances.

Par ailleurs, et de manière plus générale, ce traitement va renforcer le système immunitaire du patient.

Faites appel à nos ostéopathes à domicile ou en cabinet à Paris & île de France!

osteo-urgence

Si vous souffrez de sinusite , n’hésitez pas à faire appel à nos ostéopathes à domicile à Paris et île de France au  01 84 25 06 25 ! Notre service vous permet d’être pris en charge en consultation ou en urgence, et ce, même pendant les week-ends. Grâce à leurs techniques, ils seront efficaces tant en prévention qu’en soin !

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils préventifs, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

L’ostéopathie, une aide à la préparation de l’accouchement

e-a-la-preparation-de-laccouchement

L’ostéopathie est une méthode efficace pour préparer sereinement la femme enceinte à l’accouchement.

L’accouchement, tout comme la grossesse peut être source d’angoisse tant sur le plan physique qu’émotionnel. C’est l’aboutissement de la grossesse et naturellement, ce grand événement se prépare : choix de la maternité, accueil du bébé, etc… La bonne préparation physique et psychologique à un accouchement permet de le vivre plus sereinement. L’ostéopathie est une méthode pour mieux préparer les changements  physiques de la grossesse et l’accouchement lui-même. On fait le point !

Ostéopathie et accouchement : une combinaison gagnante ?

osteopathie-et-accouchement

Le corps de la femme enceinte est soumis à rude épreuve pendant la grossesse. Aussi, de plus en plus de femmes ont recours à un ostéopathe surtout au cours du troisième trimestre. Notamment pour réduire leur tension nerveuse, les nausées, des douleurs lombaires, des jambes lourdes et autres maux de la grossesse…

En effet, il faut rappeler que le principe de l’ostéopathie est de traiter l’ensemble du corps. Par des manipulations douces, le praticien remet en mouvement squelette, muscles et organes. Pour la femme enceinte proche de l’accouchement, l’ostéopathe s’attachera à manipuler avec douceur les différentes parties osseuses de son bassin. Ainsi, il pourra améliorer la mobilité du bassin pour le jour J.

De cette manière, la femme enceinte apprend ainsi à mieux se positionner et à se tenir dans le quotidien avant l’accouchement: s’asseoir, descendre un escalier, porter son bébé, se retourner dans le lit. Elle gagne en mobilité et agilité. Le travail de préparation à l’accouchement avec l’ostéopathe vient compléter celui fait de manière plus classique par la sage-femme.

L’ostéopathie pour un accouchement naturel

osteopathie-accouchement-naturel

De plus en plus de femmes envisagent de faire appel à un ostéopathe pour faciliter leur accouchement. L’ostéopathie permet dans de nombreux cas de faciliter un accouchement naturel.

Par exemple pour rectifier la position de bébé, il existe des techniques « naturelles » qui l’incitent à basculer tête en bas. Avec l’ostéopathie, lorsque l’utérus est tendu et rigide, le bébé peut avoir de la difficulté à bouger dans cet espace restreint. En travaillant au niveau du bassin, par des pressions légères, l’ostéopathe le « détend », rendant l’environnement du bébé plus souple et plus relâché pour lui permettre de se retourner.

L’ostéopathie pour éviter une césarienne

osteopathie-pour-eviter-un-accouchement-cesarienne

C’est par exemple le cas lorsque le bébé ne descend pas correctement au cours du travail. La césarienne, autrefois inévitable, peut être évitée grâce à l’intervention de l’ostéopathe qui va faciliter la poursuite de la dilatation et/ou la descente de l’enfant dans le bassin. Bien entendu, cette intervention s’effectue en accord avec l’obstétricien et la sage-femme.

En intégrant les repères corporels, la future maman a plus confiance en elle et est moins angoissée par l’accouchement.

L’ostéopathie : dans quel cas elle est recommandée ou contre-indiquée pour un accouchement?

accouchement-osteopathie-preparation

En effet, l’ostéopathie est fortement recommandée lorsque la femme enceinte  a connu différents traumatismes physiques. Notamment les séquelles de traumatisme du bassin qui sont susceptibles de perturber le bon déroulement de la mécanique de l’accouchement. Il en est de même pour les séquelles suivantes :

– une vieille blessure au coccyx

– des blessures dues à un accident de voiture

– une cicatrice d’épisiotomie ou de césarienne

– une ancienne péridurale douloureuse

Dans de rares cas de figure, votre médecin peut vous déconseiller d’avoir recours à l’ostéopathie . Cela arrive surtout lorsqu’il existe des risques d’accouchement prématuré. Par mesure de précaution, il est donc recommandé de prendre un avis médical avant de consulter un ostéopathe spécialisé dans la prise en charge des femmes enceintes et des nouveau-nés.

L’ostéopathie pendant l’accouchement, comment ça marche ?

osteopathie-pendant-l-accouchement

Avec certains praticiens gynécologues, l’ostéopathe peut apporter son aide  technique au cours de l’accouchement, mais ce n’est pas une situation généralisée.

L’ostéopathe est de plus en présent dans les salles d’accouchement pour son apport bénéfique. Il est rappelé que son intervention n’est possible que si le fœtus va parfaitement bien et qu’il n’y a pas d’urgence.

Durant son intervention, notre ostéopathe à Paris & île de France utilisera à la fois ses techniques habituelles et celles spécifiques à l’accouchement. Par exemple, l’évaluation des diaphragmes, et notamment celle du diaphragme thoracique, donnera à l’ostéopathe une bonne idée du fonctionnement de la femme enceinte.

Le traitement ostéopathique a également un impact sur le confort du fœtus, et sur la physiologie du placenta. Les échanges avec la mère sont de meilleure qualité et l’accouchement a de meilleures chances de se faire par voie basse et à terme.

Pour naître par « voie basse naturelle », le fœtus doit parcourir la filière pelvienne. Lors des consultations effectuées pendant la grossesse, notre ostéopathe à domicile ou en cabinet vérifiera la mobilité des éléments composants ce passage : que ce soit le bassin osseux (sacrum, os iliaques, coccyx) les hanches, la colonne lombaire, mais aussi les éléments qui tapissent ce bassin (muscles, aponévroses, ligaments), et l’utérus avec son ou ses occupants.

 

L’ostéopathie : quel est son apport après un accouchement ?

osteopathie-apres-accouchement

L’ostéopathie est aussi bénéfique après l’accouchement. En effet, il  peut intervenir dans la prise en charge du bébé et des éventuelles lésions à corriger. De même, il interviendra à la rééducation du périnée de la maman en rééquilibrant les structures qui ont pu être perturbées lors de l’accouchement.

Cependant, si la maman ne présente pas de douleurs particulières, en dehors de la sensibilité́ du périnée, il est conseillé́ d’attendre 6 semaines avant de consulter, car il faut laisser le temps à l’utérus de reprendre sa place et sa taille.
Que l’accouchement se fasse par voie basse ou par césarienne, le corps de la mère est mis à rude épreuve. Les organes suivants vont être très sollicités : écartement du bassin, mobilisation du sacrum et coccyx, diaphragme et étirement des fibres musculaires du périnée. Tout ceci pour permettre à un meilleur passage du bébé.

Pour celles qui ont subi une césarienne, il faudra prendre en compte qu’il n’y ait aucune adhérence après cicatrisation.

En conclusion, l’ostéopathie permettra de retrouver une bonne mobilité du corps. Il aidera aussi la mère à passer éventuellement la difficile période du « baby-blues ».

Faites appel à nos ostéopathes à Paris & île de France à domicile ou en cabinet !

osteo-urgence

L’ostéopathie peut accompagner la femme enceinte, que ce soit pendant la période de grossesse, d’accouchement et  de post-accouchement. Avec ses techniques habituelles et spécifiques à cet état, nos ostéopathes à Paris & île de France à domicile ou en cabinet vont concourir à ce que la femme enceinte vive le mieux possible cette étape importante de la vie. Leurs interventions vont compléter celle ces autres professionnels de santé.

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils avant l’accouchement, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».

 

 

Arthrose: quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

arthrose-et-osteopathie

L’arthrose est le rhumatisme le plus fréquemment rencontré. Cette pathologie est provoquée par une usure prématurée du cartilage de l’articulation en cause. Considérée à tort comme une maladie de « vieux », elle touche en France  47% des moins de 60 ans et 1 patient sur 3 a moins de 40 ans. Elle se manifeste par une douleur, une raideur des articulations voire une déformation des os. L’ostéopathie va vous aider à réduire les douleurs de manière efficace. Quelles sont les causes? Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ? Zoom sur l’arthrose !

Qu’est-ce que l’arthrose ?

arthrose-quest-ce-que-cest

L’arthrose est une atteinte chronique des articulations entraînant peu à peu la destruction du cartilage.

En effet, les articulations sont soumises à des forces de tension et de compression importantes au cours de la vie. De plus, ce phénomène dégénératif s’accentue avec l’âge, notamment chez les personnes à partir de 45 ans. Il ne faut pas confondre l’arthrose et l’arthrite qui, elle, provoque une dégénérescence osseuse avec inflammation et/ou infection.

L’arthrose, quant à elle, attaque et détruit le cartilage (sans inflammation) puis crée des excroissances osseuses.

On appelle « cartilage » la structure élastique et résistante recouvrant les extrémités osseuses. Ainsi, le cartilage recouvrant l’extrémité des os, participe à la mobilité articulaire avec un minimum de frottements. De cette manière, il protège l’os et permet également d’amortir les pressions exercées par les articulations. En se détériorant, il se crée de petits fragments qui se détachent du cartilage. Par ailleurs, le liquide synovial se modifie. Le cartilage perd alors sa souplesse et son élasticité. Ce qui va créer le phénomène d’arthrose avec son cortège de douleurs.

L’arthrose est une maladie chronique évoluant lentement et insidieusement au cours des années. Elle peut affecter toutes les articulations comme les  vertèbres lombaires et cervicales, les coudes, les mains, les genoux et les hanches.

Arthrose : Comment reconnaître les symptômes ?

arthrose-symptomes

L’arthrose atteint chaque personne de manière différente. Généralement, elle se caractérise par des douleurs chroniques. On constate une impotence fonctionnelle à savoir des immobilisations liées aux douleurs, une raideur et parfois un gonflement de l’articulation concernée.

Dans ce cas, le fonctionnement de l’articulation devient douloureux. Cette dernière s’atténue ensuite au repos. Par ailleurs, l’articulation est très sensible lorsqu’on y applique une pression.

Les changements de température peuvent également représenter des facteurs de déclenchement. La raideur de l’articulation survient surtout le matin au réveil ou après une période d’immobilité nocturne.

Par ailleurs, le début de l’arthrose se manifeste par l’apparition progressive de petites déformations de l’articulation et un commencement d’inflammation.

Arthrose : quelles sont les causes ?

arthrose-causes

Longtemps, les médecins ont considéré l’arthrose comme une simple usure du cartilage, liée au vieillissement de l’articulation. Aujourd’hui, ces derniers reconnaissent que d’autres facteurs favorisent la survenue précoce de l’arthrose, comme :

Des mouvements ou traumatismes répétitifs qui atteignent les hanches ou les genoux. C’est notamment vrai pour les sportifs pratiquant certaines disciplines comme la danse, le vélo, le football, le rugby, le basket, le ski, le rugby, la natation etc.

Certaines professions comme les agriculteurs et ouvriers du bâtiment sont plus exposés que d’autres à l’arthrose de la hanche.

Une surcharge pondérale favorise l’arthrose en raison de l’augmentation des contraintes mécaniques exercées sur l’articulation concernée.

Le manque d’activité physique et une vie trop sédentaire. Ce mode de vie diminue l’irrigation sanguine des muscles et entraîne une modification de l’oxygénation du cartilage.

Certaines prédispositions génétiques peuvent également favoriser son apparition. C’est pourquoi certaines familles sont sujettes à connaître des arthroses nombreuses et précoces.

Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie sur l’arthrose?

arthrose-bienfaits-de-losteopathie

L’ostéopathie ne peut pas faire disparaître l’arthrose. Cependant, elle peut la rendre moins douloureuse. Selon l’OMS, l’efficacité de ses techniques est équivalente à un antalgique de pallier 2 et peut soulager les douleurs liées à l’arthrose.

Tout d’abord, l’ostéopathe va utiliser des techniques de manipulation ou de mobilisation. Le but est de déraidir les articulations et de leur permettre de retrouver un peu plus de souplesse.

Dans le cas de l’arthrose du genou, notre ostéopathe  à Paris et île de France va faire en sorte de « corriger le genou ».  En traitant aussi bien l’articulation elle-même que la hanche et la cheville, voire les lombaires. Ainsi, les appuis seront plus corrects, et la pression plus équilibrée.

Ce principe est le même quelle que soit l’articulation concernée.

L’arthrose est non seulement douloureuse, mais également invalidante. Les mouvements sont moins amples et moins aisés. Cela fait souvent craindre aux patients les manipulations que sont les trusts. Ces craintes ne sont pas fondées car notre ostéopathe à Paris a une bonne maîtrise de sa pratique professionnelle.

Les effets de ce traitement ostéopathique structurel est alors efficace, particulièrement rapide et comme toujours indolore.

Bien entendu, plus le thérapeute intervient tôt, plus le traitement va limiter la progression des douleurs. Lorsqu’il est en place, corriger l’articulation permet le plus souvent de faire disparaître la douleur.

Notre  ostéo en urgence peut aussi vous conseiller des exercices à pratiquer quotidiennement afin de rendre pleinement efficace les soins.

A noter tout de même qu’à elle seule l’ostéopathie ne peut pas venir à bout d’une arthrose. Il convient donc de l’accompagner d’un traitement médicamenteux.

Faites confiance à nos ostéopathes à Paris et île de France !

Si le traitement de l’arthrose repose le plus souvent sur la prise d’antalgiques, il faut savoir que l’ostéopathie peut tout à fait intervenir en complément de la médecine allopathique. Nos ostéopathes à Paris & île de France, qu’ils interviennent à domicile ou en cabinet, peuvent limiter la progression des douleurs et améliorer la mobilité des articulations touchées par l’arthrose. N’hésitez pas à contacter le 01.84.25.06.25  pour être mis en relation!

POUR  POURSUIVRE LA LECTURE de l’article et profiter de nos conseils en cas d’arthrose, RÉSERVEZ votre consultation en ligne et accédez à votre « espace patient ».